Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 23:24

Je suis, j'étais devrais-je dire, une passionnée de science fiction.

Bien que ne reniant absolument pas cette addiction, maintenant, avec le recul, je me rends compte que je m'etais dirigée vers la seule littérature qui, quelque part, répondait à mes questions, à mes besoins fondamentaux bien qu'inconscients.

Ce besoin de croire, de voir, de savoir qu'il existe autre chose au-delà de notre monde matériel, de ce que l'on nous inculque comme étant la réalité gravée dans le marbre des certitudes de tous ceux qui nous nous précédés, et éduqués.

Et maintenant que j'ai touché du doigt l'irrefrangibilité des choses, et accepté cette vérité première qu'il nous reste tout à apprendre de notre réalité, je peux m'éloigner de cet aperçu de notre univers et essayer de l'embrasser par moi-même, petit à petit, découvrant et progressant à mon rythme .

Il me semble lent et pourtant, en me retournant, me rends compte que j'ai beaucoup avancé, et cepenant, que de chemin me reste-t-il à faire !

Repost 0
Published by Cybione
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 19:09

Et encore un retour, après moult péripéties professionnelles, pas vraiment agréables.

Me revoici, cahin-caha, mais de nouveau prête à partager avec vous. À bientôt !

Repost 0
Published by Cybione
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 22:09
Qu'est-ce que représente un tatouage pour celui ou celle qui se l'ait fait graver dans la peau ?
Souvent beaucoup de choses, avouées (quel horrible mot !) ou non.

Personnellement, j'aime dire que j'arbore ma révolte dans mon dos - un splendide back du à Valere Tatoo d'Angouleme.

Et pour la petite histoire, ce sont mon fils et mon mari qui m.ont suggéré l'image ... Qui devait me correspondre, à leurs yeux.

Et maintenant toutes ces figures font partie de moi et ont un sens, peut-être plus ou moins caché, mais néanmoins très fort à mes yeux, du moins maintenant que je les ai acceptées,et intégrées.

Charles tatouages, du moins pour moi, se sont imposes au fil de ma vie.

Et avec le recul, je me rends compte que chacun a un sens,qui s.est révélé à moi avec le temps.

Le temps des révoltes, de l'acceptation - de ce que je suis et non de ce que les autres veulent ce que je sois-, l'acceptation de moi-même,avec mes qualités et mes défauts, de ma personnalité .

Comme je l'ai précédemment , un tatouage vaut une psychanalyse.
Je confirme, d'autant plus que j'affiche ce que je suis aux tréfonds de mon être.

Demain, je vais me faire refaire mes ailes.

Pour mieux voler,
Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 15:55

On nous en parle souvent, et c'est souvent incompréhensible pour le commun des mortels.

Mais voivi, trouvé sur le web, un ensemble de 7 vidéos correspondant à un documentaire vulgarisant ce côté "pratique" de ces théories :


What the bleep do we know

 

Très bien fait, mélant fiction, documentaire et dessin animé, il vous éclairera peut-être.

 

Repost 0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 11:18

 

 

jardinint1.jpg

 

Le blog de Wonderjane est une petite merveille que je ne saurais trop vous recommander, surtout pour tous ceux qui sont dubitatifs fave à cette montée en puissance des discours "New âges" concernat l'énergie qui mute, les chakras, la méditation...

 

Tenu par une dessinatrice de bd, il est splendide et vous aidera à mieux comprendre en quelques vignettes la teneur réelle de tous ces enseignements.

perfection1.jpg

                         ..../....

perfection4.jpg

 

Et pour les autres, déjà convaincus, il sera une bouffée d'oxygène, voire un petit rappel de ce que vous avez déjà expérimenté.

 

 

 

Un vrai régal pour les yeux et pour l'âme !

Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 16:06

5546424683_1b7eb999c8.jpg

 

J'essaie de faire le vide, d'oublier ce harcèlement et l'état dans lequel il m'a plongée.

 

Le pire est mon cerveau qui tourne en rond comme un hamster dans sa cage, ne pouvant s'extirper du magma fangeux des pensées déprimantes.

Et si ... ?    Je devrais ... ?    J'aurais dû...

 

Quel plaisir d'arriver à le débrancher, même pour quelques brefs instants.

 

Arrêter de cogiter, prendre du recul et chercher une solution au lieu de se sentir submergé(e) par les pensées négatives.

 

Le début de la reconquête de sa propre estime !

 

Photographie importée de FlickR

Repost 0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 15:00
Ca commence avec de petites remarques, par lesquelles "on" n'est pas habitué à voir la secrétaire partir à l'heure le soir, des réflexions en passant "j'ai pas l'habitude", ça me change (et pas en bien !) lorsque, apportant du travail "on" me voit éteindre ordinateur, ranger et fermer mon bureau.

Ca continue en m'expliquant très patiemment qu'un téléphone portable n'a pas à être utilisé, consulté ou même posé sur le bureau pendant les heures de bureau, celui-ci troublant le travail, la concentration, les collègues (même si le son est au minimum et que je ne m'en serve que pour envoyer -occasionnellement- un texto).

"On" vous refuse de déplacer d'un mètre l'écran de votre ordi (illisible par temps de soleil car situé dos à une fenêtre orientée sud-sud-ouest) parce que "on" a installé des stores spéciaux anti-soleil (et qui, en fait, la réfléchit d'autant plus, me forçant à baisser les volets roulants qusi au maximum pour pouvoir lire confortablement mon écran. Et on accepte, arguant qu'"on n'avait pas compris où je voulais le mettre exactement" lorsque je me renseigne du nom du médecin du travail pouvant me recevoir.

"On" me convoque officiellement pour me dire qu' "on" voit que je ne me sens pas bien au travail. Pourquoi ? Parce que, justement, je pars à l'heure, alors que "dans cet établissement, vous le voyez, personne ne compte ses heures à l'administration" .
Seulement, je n'ai ni le statut ni la paye de ceux qui restent (cadres), ce que je dis, ajoutant que je ne comprends pas pourquoi les secrétaires sont considérées comme taillables et corvéables à merci, alors qu'elles gagnent autant, voire moins qu'une femme de ménage de ce-dit établissement.
Et que je travaille pour vivre et non le contraire.

Ne pouvant plus être attaquée de front sur ce sujet (j'ai quand même assuré qu'en cas de réel besoin, j'acceptais de rester, normal), j'ai quand même droit à des remarques plus ou moins blessantes si j'arrive avec du retard : c'est vous qui m'obligez à vérifier vos horaires", "si vous voulez être ponctuelle au départ, il faut l'être à l'arrivée". Mais jamais aucune reconnaissance si j'arrive avec une dizaine de minutes d'avance, ou part quelque peu en retard (je ne vais quand même pas raccrocher au nez d'un interlocuteur, ou laisser en plan un dossier important).
Ma collègue précédente faisait facilement entre 1/2 et 1 heure de rab' (non payée) tous les jours, ne suffisant pas à la tâche demandée, ce que je n'ai aucunement l'intention d'accepter.


Je demande la fiche de poste (théoriquement obligatoire) : "on" me demande si je crois en faire de trop (et je ne l'ai toujours pas à ce jour).

Tout se calme ensuite, en apparence, mais la pression augmente petit à petit : aucune faute ou erreur n'est ratée, parfois agrémentée d'un rappel du style : "on" fait tout le travail et ne me demande plus rien...

"On" me débite des consignes à un débit de mitraillette, je demande un instant pour les noter, "on" réplique que c'est simple, et facile à rappeler. D'où quelques oublis que l' "on" me reproche ensuite, ce à quoi je réponds que , ayant une mémoire cinétique et non auditive, je dois noter pour me rappeler (et les notes restent, elles).
"On" me prépare ensuite des memo, en appuyant sur l'effort fait à chaque fois en ma faveur-je n'en demandais pas tant.

Lorsqu'une demande m'est faite et que je réponds que c'est prêt, que je l'ai déjà fait, pas un mot de remerciement.
Par contre, lorsque j'oublie quelque chose, "on" me rappelle l'importance de mon poste, les efforts que l' "on" fait pour m'expliquer ce qu'il y a à faire.

Ayant l'aide ponctuelle d'une collègue, "on" me dit qu'elle est sous ma responsabilité, mais "on" lui donne directement les consignes à appliquer, puis "on" me reproche de ne pas savoir où elle range des papiers, alors que la plupart du temps je ne sais pas ce qu'elle fait exactement.

Quant à mes consignes sur des dossiers précis, souvent, "on" me les donne au coup par coup, m'expliquant les détails ou exceptions une fois que j'ai fait la mauvaise réponse.
Car il faut bien dire qu' "on" n'est pas toujours joignable, disparaissant souvent dans l'établissement sans me le dire (il y a une porte de sortie non visible de mon poste) et que j'ai beau appeler les principaux intervenants, personne ne me peut me dire où joindre mon supérieur.

Qui a un tel besoin de contrôle que je dois passer tous les mails reçus avec lui, même s'il n'a pas le temps de les regarder parfois plusieurs jours d'affilée.
Repost 0
Published by Cybione - dans Coups de gueule
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 20:19

Cet après-midi, je suis allée visiter avec cherettendre La planète des crocodiles de Civaux, dans la Vienne.

 

photo-copie-1.JPG

Situé sous un graaaannnnnd chapiteau en verre faisant office de serre, chauffée par l'eau provenant du circuit de refroidissement de la centrale nucléaire toute proche, ce site est à visiter, surtout par temps pluvieux : vous serez totalement dépaysé ! photo-1-.JPG

 

Et contrairement aux autres sites gérés par le groupe Vertmari

ne que j'ai visités, j'ai été, cette fois, agréablement surprise !

En effet, je ne recommanderai pas la visite

- du Musée du Vieux Cormenier, dans le lequel le visiteur se promèène au gré d'une cinéscénie plutôt froide,n'ayant rien à voir avec les animations parfois présentées sur le site et que je recommand, notamment la fête des blés.

- ni de l'Ile aux serpents, accumulation de terrariums dans lesquels des serpents sont exposés, souvent en un seul exemplaire.Visite intéressante, mais sans plus. Il est vrai qu'étant donnée la saison, peu d'animaux étaient présentés en extérieur.

Par contre, ici, le visiteur se promène dans des allées bordées de plantes exotiques, longeant les bassins abritant des centaines de crocodiles, caïmans et gavials. Sans parler des tortues et autres poissons.

jungle.jpg

 

Le tout parfaitement expliqué par de petits écriteaux, sans parler des guides, très aimables.

Bref, un voyage dépaysant et parfaitement programmé.

 

Cerise sur le gâteau : dans l'espace buvette (aménagé avec du mobilier colonial), les consommations étaient vendues à des prix corrects, identiques à ceux d'un bar. Appréciable par cette chaleur.

 

Seul bémol : pas d'ombre dans les parkings, les arbres étant encore trop jeunes. Alors, n'oubliez pas eau et ombre si vous laissez votre animal dans la voiture (animaux interdits dans le site).

 

Bonne promenade !

Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 19:09

cahuzac.jpg

 

Il est dit que nous autres, français, avons ériger le fait de râler à une forme d'art.

 

Mais comment ne pas râler, avec

- cette pluie qui tombe (presque) sans arrêt depuis plus de 7 mois,

- l'impudence d'un ministre préchant l'austérité et ayant un compte caché en Suisse et/ou dans les îles Caïman (j'ai arrêté d'écouter les infos),

- les discours mollassons de notre Président de la République face à :

- la volonté du même (ex)ministre de rester député, et ses propos pour le moins déplacés,

- la crise qui étouffe nombre de nos compatriotes et

- le chômage des jeunes (trop jeunes) et des vieux (trop vieux)....

 

Bref, tout continue comme avant !

 

Mais essayez donc, contribuables de base, d'oublier de déclarer une partie de vos revenus : les impôts ne vous oublieront pas, vous faisant presque passer pour des escrocs voulant frauder le fisc.

Je connaîs une personne ayant oublié de déclarer une prime de 1000 $ : résultat, redressement et imposition/amende se montant à ... 1000 $ !

 

Et s'ils faisaient de même avec ce ministre ?

Et avec tous les autres dans le même cas ?

En attendant, il semblerait qu'un grand déballage soit prévu : on va bien rigoler (ou plutôt pleurer) de voir ce que font réellement tous ces politiques qui se veulent intègres en théorie.

 

Pour un Cahuzac dévoilé, combien d'autres bien cachés ?

Repost 0
Published by Cybione - dans Coups de gueule
commenter cet article
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 22:16

rh1.jpg

 

Je viens de regarder le premier épisode de cette série, et j'en ressors vraiment contenté d'avoir découvert une série qui -enfin !- sort de l'ordinaire, nous émeut tout en nous faisant réfléchir sur un possible (possible, vous avez dit possible !?) avenir.

Bref, l'antithèse absolue de la série télévisée classique.

Fatiguée, j.en suis restée là, mais ne boude pas mon plaisir pour autant : moi, une fana de SF, ne peut qu'aimer cette histoire qui dérange.

Pensez donc, un monde dans lequel des robots deviennent des machines humanoïdes à tout faire !
Et même à devenir "humaines" et à créer une résistance.

Entre Mondwest  et Clones, c'est un futur déjà à nos portes qui nous est ici présenté.
La BBC avait d'ailleurs réalisé un documentaire sur ces poupées hyper réalistes avec lesquelles certains partagent déjà leur vie (et leur lit) : lien ici (obligation de se connecter pour le regarder sur you tube car interdit au mineurs).


Future prochaîne révolution après le téléphone portable (qui fête d'ailleurs aujourd'hui ses 40 ans), qui changea notre quotidien ? Certainement, alors que des bordels de poupées existent déjà au Japon, et que poupées hyper réalistes sont déjà en vente sur internet (https://www.realdoll.com/).

Bien ou mal ? Tout dépend de ce nous en feront... Et je suis sûre que le pire côtoiera le meilleur, ainsi que c'est suggéré dans le feuilleton.

La suite après son visionnement en replay... Peut-être !

 

En attendant, il faut saluer le jeu des acteurs, et le travail des retoucheurs pour arriver à ces faces lisses, presque élastique des "real humans" :

 

rh2.jpg

rh3.jpg

Repost 0
Published by Cybione - dans Science-fiction
commenter cet article