Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 07:28

 

Nous avions reçu dans un salon du livre Daniel Pennac lors de la sortie de ses premiers livres.

A cette occasion, son éditeur avait créé des posters reprenant les 10 commandements du lecteur définis par lui.

J'en avais reçu un, et dois d'ailleurs toujours l'avoir, bien rangé dans un tiroi: en attendant son encadrement et son accrochage dans ma bibliothèque.

 

Les voici donc, ces commandements imprescriptibles :

 

 1 - Le droit de ne pas lire
 2 - Le droit de sauter des pages
 3 - Le droit de ne pas finir un livre
 4 - Le droit de relire
 5 - Le droit de lire n'importe quoi
 6 - Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible)
 7 - Le droit de lire n'importe où
 8 - Le droit de grapiller
 9 - Le droit de lire à haute voix
10 - Le droit de nous taire

 

Daniel Pennac

 

J'ai du mal avec le premier commandement, lire étant un besoin vital pour moi.

 

J'utilise peu le second car je m'en mords les doigts chaque fois (la dernière étant ce matin avec le splendide thriller Intrusion que je vous déconseille formellement de lire par la fin !

 

Il en est de même avec le troisième commandement : seuls quelques livres ont eu le détestable honneur d'être abandonné par moi avant la fin pour cause de style calamiteux ou d'histoire se traînant (mon pire souvenir de ce type : Guerre et paix !)

 

Par contre, j'use et abuse du quatrième : je me précipite sur un livre pour le finir rapidement et connaître (enfin !) la fin de l'histoire, pour mieux le relire une seconde fois en le savourant. La dernière fois ? Toute la série de la Communauté du Sud) et du cinquième : je lis TOUT ce qui me tombe sous la main !

Moins maintenant que j'ai accès aux services de presse des éditeurs : je reçois donc (gratuitement) les livres que j'ai choisis.. et je me régale !

 

Et le sixième en découle automatiquement si le livre est bon : je fuis littéralement dans l'univers décrit par l'auteur (et mêm s'il n'est pas romanesque !).

 

Le septième ? Demandez à mon mari : les livres se reproduisent littéralement et colonisent toute la maison, quoique une (tout petit) peu moins maintenant, et je les lis au fur et à mesure de l'endroit dans lequel je me (enfin, les) trouve.

 

Les huitième et neuvième commandements ne me parlent pas : il me faut TOUT lire et surtout EN SILENCE ! de l'oeuvre que je commence.

J'en deviens même tyrannique avec cheretendre : pas question de musique au lit : elel me fait perdre toute ma concentration !

 

Quant au dixième, je présume qu'il résume ce que je racontais ci-dessus : pas question de causer quand je lis...

A moins qu'il ne veuille dire que nous ne sommes pas obligés de parler de nos lectures ? Dans ce cas, c'est raté pour moi, puisque ma "seconde" profession est maintenant critique littéraire.

Et ma précédente étant celle de libraire, il me fallait savoir parler de tous les livres en stock aux clients.

Immense savoir alimenté par mes lectures (quatrièmes de couverture ou livres entiers) ainsi que par toutes les critiques lues... la boucle est bouclée.

 

Au fait,

 

Bonne lecture à vous aussi !


Et comment lisez-vous, vous ?

Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 07:51

livres.jpeg

 

Ca y est, j'ai décidé de publier tous les articles écrits au fil de mes lectures diverses et variées.

 

Bon, avec une nette prédisposition vers le fantastique et le thriller, mais mes lectures sont éclectiques et le dalaï lama cotye sans problèmes la chick lit' chez  moi.

 

Car c'est mon péché mignon, ces petits romans drôlatiques et faciles à lire... une douche agréable de l'esprit.

Avec une amie, nous les achetons et les collectionnons, nous les prêtant et reprêtant au fil du temps, à tel point qu'à la fin nous (enfin moi) ne savons plus trop quoi appartient à qui...

 

Donc, rendez-vous sur Le coin des livres  : je vais programmer les parutions afin que toutes n'arrivent pas les mêmes jours.

 

Si je vous donne envie de lire l'un de ces ouvrages, je serai heureuse !

 

Et surtout, n'oubliez pas de laisser vos commentaires !

 

 

Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 13:16
Je dois avouer que je suis dépassée par le succès de mes demandes de services de presse (i.e. livres demandés aux éditeurs pour faire une critique dans un magazine ou un journal).

Là où je m'attendais à ne recevoir que quelques réponses positives... je me retrouve croulant sous les paquets.
Et je ne m'en plains pas, bien au contraire !

Entre ma critique quasi hebdomadaire dans le journal de domamido et la préparation de "mon" festival automnal de SF/fantastique, non seulement j'ai reçu pratiquement tous les titres que j'avais en vue, mais en plus, des attachées de presse (AP de leur petit nom) ont rajouté leur sélection prsonnelle : les livres auxquels elles croient et qu'elles veulent promouvoir.

Moi qui n'avait plus rien à lire la semaine dernière (si, si, je vous assure, c'est vrai !), je me retrouve avec une maxi pile d'avance.

Comprenant : livres de SF et de fantastique (les derniers Anne Rice et Anne Robilalrd, par exemple), de cuisine (philtres de sorcière, de diététique chinoise), de jardins (bassins, vieux objets, belles plantes, jardins anciens, potagers...), de thriller (pleins !), de spiritualité...

Ne me reste plus qu'à les lire (hmmmmm!) : j'en ai toujours 2 ou 3 "sur le feu" en même temps (aujourd'hui Credo, le dernier secret , passionnant de Preston et Jean Paul Gaultier punk sentimental, très belle et surtout très intelligente biographie d'Elisabeth Gousslan,  après Bel et bien mort de Charlaine Harris et La poursuite de Clive Cussler, un écrivain que j'aime beaucoup et qui, cette fois-ci encore, ne m'a pas déçue).

                                               gaultier.jpg                                                     

credo.jpg







A bientôt !
Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 17:03
Eh oui, je vous délaisse, prise que je suis par mes deux  passions cousines : la lecture et l'organisation d'un festival de science-fiction et fantastique cet automne dans ma ville.

Car je commets depuis près d'un an des critiques littéraires dans le journal de mon amie domamido
Pour ce faire, j'ai recontacté les attachées (ce sont le plus souvent des femmes) de presse des différents éditeurs, scanné mes précédentes critiques éditées, les ai envoyées à leurs destinataires et ... ai demandé de nouveaux services de presse (c'est le nom de ces ouvrages qui vous sont envoyés gracieusement et gratuitement contre critique si possible élogieuse).

Que je devrais commencer à recevoir demain.... je m'en réjouis d'avance !

Je ne devrais pas, car ma bilbiothèque va commencer à exploser !
Je vais d'ailleurs donner à ma rédactrice en chef préférée tous les livres jeunesse reçus ces dernieres temps : ses poupinettes en profiteront plus que moi.
Et si je deviens grand-mère, il sera toujours temps de commenter de nouveaux livres !

2395403878_138ab0772c.jpg
Je vous rassure, ce n'est pas (encore) la mienne...

En attendant, il va me falloir faire un grand tri dans tous mes livres, et certains rejoindront sans pitié le vaste cercle d'échange d'amateurs de livres.



Quant au festival (organisé conjointement avec domamido), je suis là aussi en train de contacter auteurs, illustrateurs et autres intervenants possibles.

Un grand challenge, car nous partons de zéro : il va nous falloir demander vite les subventions pour savoir où nous allons !
Et pas droit dans le mur, j'espère !

Un grand plaisir : de quatre organisatrices il y a 10 ans (ce festival renaît de ses cendres), nous sommes passés à une dizaine.
Signe que les gens sont moins effrayés par le futur ?
Ou est-ce dû à l'ouverture que nous avons réalisée vers le fantastique et la féérie ?

Quoiqu'il en soit, j'espère que ce salon va bien marcher !

A bientôt pour des nouvelles fraîches !
Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 07:10
pere-noel-ordi.jpg


C'est pourquoi je vous invite à vous rendre sur le site de la ville de Reims, Reims destination Noël, qui a eu la bonne idée de créer des calendriers de l'Avent pour petits et grands : .

En cliquant sur chacun des jours de ces calendriers, vous accéderez à des contes pour enfants ou des nouvelles pour adultes de Noël, écrites par des auteurs contemporains.

Ceux-ci sont des pointures de la littérature, notamment de la Sf et du fantastique,  jugez-en vous-même : Aubry, Chenu, Wintrebert, Gudule, Fakhouri, Bousquet, Martinigol, Miller-Ward ...


C'était mon cadeau de Noël pour vous autres, fidèles lecteurs, et pour rester dans l'ambiance de Noël :


Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 16:15
La semaine dernière, j'ai participé aux Utopiales, plus grand congrès de science-fiction d'Europe, et ai eu le plaisir d'y rencontrer Sire Cédric, et de l'interviewer pour mon journal préféré.

En attendant de transcrire et de vous poster celle-ci ainsi que les photos l'accompagnant (après sa parution officielle, quand même), je vous laisse admirer l'auteur en ses oeuvres, l'oeil ténébreux et la chevelure ondoyante, dark dandy à l'allure gothique même s'il se défend de l'appartenance à quelque style que ce soit :



La rencontre fut très intéressante et j'ai beaucoup apprécié mon échange avec cet auteur charismatique qui parle humblement de son travail.
En effet, Sire Cédric se considère plus comme un artisan au service de l'histoire à faire naître qu'un artiste imbu de sa propre importance, chose rare en ces temps modernes où le nombrilisme est érigé en mode de vie dans le milieu éditorial et littéraire.

Je suis d'ailleurs en train de lire son dernier (pas pour longtemps) ouvrage : l'enfant des cimetières, qui me plaît beaucoup de par son écriture nerveuse et son sujet (fantastique comme le préfigure le titre).

Je n'en suis hélas qu'aux premières pages, décalage horaire et réveils matinaux induisant chez moi un état de fatigue qui me fait m'endormir sur ma lecture vespérale, chose que j'abhorre au plus haut point.

Donc, en ce moment, je ne puis lire mes cent ou deux cents pages quotidiennes, et doit donc attendre avec patience de connaître plus avant la trame de ce thriller.
Grrrrrr !

A bientôt pour la suite...
Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 15:33
Je me prépare pour le week-end prochain, pendna tlequel je vais aller à la grande convention de science-fiction nantaise : Les Utopiales.





Je suis tombée dans la SF dans les années 1976, avec la découverte de la collection J'ail Lu qui éditait tous les grands textes (principalement anglo-saxons et américains).
Depuis, je suis devenue une passionnée, puis l'ai abandonée en même temps que mon métier de libraire il y a dix ans maintenant : c'était alors trop douloureux de lire, surtout cette littérature à laquelle je m'étais tant consacrée, allant jusqu'à monter deux ans de suite un petit festival dans ma ville...

Cependant, bien que ne lisant plus trop de SF, je suis toujours de loin son évolution, d'où ce pélerinage qui durera un petit week-end.

L'hôtel est réservé et, cerise sur le gateau : j'ai obtenu une accréditation presse qui, je l'espère, me permettra de voir l'envers des Utopiales et de faire des rencontres avec des auteurs ou des illustrateurs  dont je connais certains personnellement pour les avoir accueilli sur des salons ou pour avoir correspondu avc eux (Ayerdhal, Philippe Druillet, Jean-Claude Dunyach, Philippe Guiot, Joëlel Wintrebert...).
Roland Wagner

C'est toujours un plaisir de rencontrer les auteurs des livres aimés : je me rappelle notamment de ma rencontre avec Orson Scott Card, le grand auteur de La stratégie Ender ou Les maîtres chanteurs... Un beau souvenir !

Cherettendre m'accompagnera en tant que photographe, mais je doute qu'il me suive partout : je le vois mal m'accompagner à toutes les conférences auxquelles j'ai  prévu d'assister.

Le programme sera chargé :  conférences, débats, expositions,  animations... nous n'allons pas nous ennuyer.

Le programme complet est ici.



Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 00:00
I'm happppppppyyyyyyy !

Je viens de recevoir en service de presse (SP de son petit nom) 2 livres que j'attendais avec impatience (enfin, l'un plutôt que l'autre) :



Le Feu sacré de Katerine Neville, suite du Huit, merveille de littérature érudite, à la manière de Dan Brown...

ainsi que Les pyramides de Napoléon, que je m'en vais découvrir :



Alors, à bientôt pour mes impressions sur mon blog livres, que je laisse un peu en déshérence, je l'avoue.
J'ai pourtant lu plein de livres depuis ma dernière intervention : tout Millénium, le Cycle de Pern, la Reine de l'été, la Servante insoumise, Sépulcre, l'Elégance du hérisson, Contes à rire et à guérir... et je dosi en oublier quelques autres.

Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 07:31



Je suis en train de lire (que dis-je, dévorer !)  ce livre qui, à l'instar de son titre, présente une élégance certaine bien cachée derrière ses piquants défensifs -et rébarbatifs-.

Il me fait le même effet que la physique des catastrophes : comme cet ouvrage il est érudit au possible (mais ici, sur le thème de la philosophie), rempli de mots que je connaîs à peine et dont le sens, en marge de ma mémoire, reste assez flou pour me forcer à le vérifier (ou à l'apprendre) dans le dictionnaire.

Bref, un olni (objet lisible non identifié) mettant en scène le choc culturel entre de grands bourgeois ignares et leur concierge férue de philosophie entre autres littératures.

Un régal, vous dis-je !

Ce qui l'est moins est ma tête au réveil, ce matin : teint gris, poches sous les yeux...

Car tel est le dilemne présenté par ces livres que l'on ne peut poser qu'en s'endormant dessus : le réveil est bien difficile, la lecture ayant fortement empiété sur mon temps normal de sommeil.
Résultat, je suis totalement éteinte ce matin, malgré un café bien serré.

Comme quoi lire ou luire, il faut choisir !

 
Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 06:24
  • Auteur : Orson Scott Card
  • Poche : 541 pages
  • Editeur : J'ai lu (10 janvier 2007)
  • Collection : J'ai lu Science-fiction
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2290356845
Présentation de l'éditeur
Pour Bean, l'existence se résume à un seul mot : survivre. Sa fuite, à l'âge d'un an, de la clinique clandestine où il a été conçu artificiellement le conduit droit dans l'enfer des bas quartiers de Rotterdam, où la violence, la drogue et la prostitution deviennent son quotidien. Grâce à son incroyable intelligence, il s'attire cependant l'attention des pontes de la flotte intergalactique, qui voient en lui un nouvel Ender Wiggin. Ender Wiggin, le légendaire surdoué chargé d'orchestrer la contre-attaque contre les formiques. Ender Wiggin, le dernier espoir de l'humanité. Enfin, jusqu'à maintenant, car Bean n'a pas choisi d'intégrer l'école de guerre pour faire de la figuration.


O. S. Card commence ici un second cycle parallèle à celui d'Ender (paru une dizaine d'années plus tôt), mais centré sur ceux qui sont restés sur Terre.
Ce livre décrit la vie de Bean, second d'Ender lors de la bataille finale contre les doryphores.
Il décrit sa (sur)vie dans les bas-fonds de Rotterdam, son sauvetage par une religieuse chargée de dépister pour l'école de guerre les génies en herbe puis son intégration dans cette école.
A ce moment, son histoire rejoindra celle d'Ender, vue par un oeil différent.
Après la guerre, leurs destins se sépareront...

Mon avis
Cet ouvrage préfigure un cycle beaucoup moins basé sur la philosophie et le mysticisme que celui d'Ender.
Ici, la préoccupation principale de Bean pendant tout le livre est "survivre" en utilisant son intelligence pour contrebalancer sa jeunesse et sa petite taille.
Beaucoup moins profond que les précédents tomes, il se lit facilement malgré  la réécriture de l'histoire de la guerre contre les doryphores par des enfants déjà décrite dans Ender.
Il est aussi beaucoup plus axé sur la psychologie des personnages principaux avec, comme souvent chez Card, l'affrontement entre 2 personnalités incarnant le bien et le mal.

8/10
Repost 0
Published by Cybione - dans Les livres et moi
commenter cet article