Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 08:35
Ce matin, je vais vider la chambre de mon père.
Avec mon fils, s'il est réveillé.

Dure tâche qu m'attend que celel de vider un lieu de vie du témoignage de son occupant parti vers d'autres cieux.
J'avais déjà ressenti celà en vidant la maison de mes parents : manipuler souvenirs d'enfances et objets plus intimes est déstabilisant, entre plongée dans le passé et intrusion dans la sphère privée de nos parents.

Ce qu'il en restait était peu de choses.
Quelques objets dont je vais certainement me débarasser sous peu, plus encombrants qu'autre chose, gardés au nom du "ça peut servir" ou "ça peut avoir une valeur", la vérité étant qu'ils nous polluent l'espace et l'atmosphère plutôt qu'autre chose, notre priorité n'ayany jamais été l'argent mais le bonheur.

Quoi qu'il en soit, cette tâche me fait peine : voir se réduire une vie complète à quelques papiers (je donne tous ses vêtements à la maison de retraite -ou plutôt à ses occupants qui pourraient en avoir besoin) et objets personnels : une montre, une horloge, une télévision... raccourci de notre vie moderne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ad 31/01/2010 23:02


Je comprends ta peine, j'ai eu a faire ca avec ma mère après le décès de mon cher papa et j'en garde encore le souvenir.
Courage je suis avec toi en pensée et surtout ton papa de la-haut va te soutenir tu verras.......

amicalement

ad 


Cybione 01/02/2010 10:43


Merci.
Pour l'instant je ne ressens rien, sinon un grand vide, une paix, un cirage tota.

Mais ça viendra...


valilou 28/01/2010 14:46


Bonjour ma belle,
Je te souhaite de trouver du courage dans ce "rangement".
On devrait faire comme les égyptiens, hein !

Gros Bisous à toi


Cybione 01/02/2010 10:43


Plutôt les donner à qui en a réellement besoin, plutôt que de tout garder !

Merci.


féé des grumes 27/01/2010 15:29


je sais que dans les pires heures de la maladie, l'idée que toutes mes affaires soient jetées ou lancées au hasard me
faisait du mal... balayée ,la vie ... j'en ai encore des troubles internes...
Bon courage pour cette tâche et le reste.


Cybione 01/02/2010 10:41


Le plus dur a été fait au décès de ma mère : mon père partait du jour au lendemain en foyer logement et il m'a fallu vider leur maison, trier, jeter... j'en ai été malade de voir tout leur vie
partie chez nous (j'en ai encore que je vais donner ou vendre :jusqu'ici je ne le pouvais pas) à Emmaüs ou à la poubelle...

Et ce nettoyage va me libérer encore plus : je vais pouvoir reprendre les rênes de ma vie sans me sentir obliger de garder des choses qui m'encombrianet, au propre come au figuré.

J'avais d'ailleurs acheté avant les vacances un livre (éloge de la ... simplicité ? du vide ? je ne me souviens plus) qui prônait de garder l'essentiel, le minimum et que je ne me résolvais pas à
lire.
C'est maintenant le bon moment.

Sans pour autant dire que je jette TOUT, non, seulement ce qui me pollue, ce que je gardais "pour eux" et dnt je n'avais nul besoin ni envie.

Et j'ai besoin de ce courage, en effet. C'est toujours dur de jeter les affaires auxquelles autrui tenait.