Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 11:57

4959615499_21b336f933.jpgillustration provenant de FlickR

 

Ca y est, je me lance !

Voici donc mon premier texte "encadré", écrit dans le cadre de l'atelier d'écriture virtuel que je fréquente maintenant.

Il s'agit de l'exercice de la goutte d'eau, dont voici ci-dessous la description :

 

L'exercice de la goutte d'eau est un exercice connu (moi, je ne le connaissais pas) qui fait travailler l'inspiration.

Il consiste à décrire en un maximum de lignes la chute d'une goutte d'eau d'un goulot jusqu'au lavabo.

 

Et voici donc ma première production :

 

Ils attendaient depuis longtemps...

Leur monde s'était obscurci et refroidi ; pourtant, ils savaient ce que ne serait qu'une question de temps avant que la vie ne refleurisse de nouveau.
En attendant, ils luttaient contre le froid, puis contre les matières délétères qui avaient été déversées dans leur monde, comme à chaque fois qu'ils empruntaient ce passage.

Malgré tout, ce n'était pas une si mauvaise chose car elles permettaient à leurs différentes espèces de rester forts : seuls les plus faibles périssaient.
En attendant, les survivants vivaient au ralenti, attendant leur libération tant attendue.
De plus, ces miasmes annonçaient le printemps, brève et meurtrière saison avant la prochaine explosion de l'été.

Elle se manifesta brièvement, comme à l'habitude, par une turbulence d'une violence inouïe, suivie d'une accalmie bienvenue. Les plus âgés prévinrent les jeunes, et les réveillèrent : il ne fallait surtout pas manquer l'éveil !

Quand le remous suivant arriva, ils étaient prêts.

Le monde liquide dans lequel ils vivaient se réduisit brusquement à une énorme bulle, tout en s'illuminant d'une manière merveilleuse : le renouveau arrivait !
Pendant ce court laps de temps, il fallait fêter la lumière, et tous tourbillonnèrent en choeur pour ce faire.
Ils avaient le temps de faire des réserves : l'été de leur univers était enfin là, porteur de chaleur et de joie.

Certes, il était relativement bref, beaucoup plus que la saison de la noirceur, mais leurs coeurs se réjouirent à mesure que leurs corps se réchauffaient, baignant dans la chaleur bienfaisante : la vie était revenue avec le soleil !

Il était temps de se réjouir et de prendre des forces, de se multiplier, aussi : l'été était là !

Malheureusement, sa fin vint, trop rapidement : leur univers explosa, essaimant les habitants dans un monde inconnu, aveuglant de blancheur brillante (ils savaient que certains n'en réchapperaient pas).
Avec de la chance, pourtant, ils se retrouveraient bientôt, à moins que l'une de ces fameuses et meurtrières épidémies ne les déciment brutalement : les rares survivants avaient parlé d'un liquide caustique aux odeurs chlorées qui dissolvait les malheureux pris dans ces remous, et leurs cris hantaient encore leur nuit.

Mais cette fois-ci, la terre en soit louée, tous repartirent sans encombre dans le vortex sombre qui les malmena en les rassemblant, gorgés de sensations et riches de souvenirs, prêts pour un nouveau cycle.

Une goutte d'eau était tombée...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jardin zen 04/01/2011 11:58



photo et mots , un enchantement
bizzzzzzzzzzzzzzz



Cybione 04/01/2011 14:41



Merci !


La photo n'est pas de moi, malheureusement : je ne peux tout faire et me rabats sur la mine de Flick.



Domamido 24/12/2010 09:56



Tout simplement magnifique !



Cybione 04/01/2011 11:13