Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 15:36
La question est sur toutes les lèvres : faut-il être fier(e) d'être français ?

Car je constate que telle est la dérive que prend l'enquète le sondage sur l'identité nationale.

Et là, je dis : STOP !

Au point de vue dialectique pur, pourquoi être fier d'être né(e) par hasard dans tel ou tel pays ?
Puisque nous n'y sommes pour rien !
A la limite, que des immigrants ayant choisi ce (notre) pays puissent être fiers de ce choix, j'arrive à le comprendre.

Par contre, être fier de ce que fait notre pays, là, je suis tout à fait d'accord.
Voire de ce qui fait notre pays, son "identité nationale".

2250712422_1ba89909a5.jpgLoin des clichés humoristiques ou satiriques, tels "Super Dupont", notre peuple a créé son identité propre au fil de son histoire mouvementée, tissée de guerres et d'invasions, de génocides et d'intégrations menant à l'extinction de cultures.

Mais là où  je me sens mal, c'est lorsque l'on oublie, justement, cette histoire et ce passé pour glorifier une "pureté" française, comme cela semble devenir le cas.

Pourquoi fustiger à tout crin des immigrés, que nous avons souvent rameutés par besoin à une certaine période ? : besoin de soldats,  défense de la France, manque de bras, refus des français d'occuper certains postes ou de faire certains travaux "dégradants"... ?

Dans mon enfance, les "boueux" (éboueurs) n'étaient pas français de souche, ce qui arrangeait tout le monde.
Et ce sont leurs enfants, nés en France, qui sont mis à l'index.

D'ailleurs, combien parmi nous, bien qu'ayant (et revendiquant) un patronyme français sont de pure souche ?

Au fil des invasions, découpages politiques et vagues immigrantes, la plupart d'entre nous ont hérité d'ancètres allemands (rappelez-vous, l'Alsace et la Lorraine), européens, berbères, maghrébins, asiatiques...
Sont-ils pour autant moins respectables ?



N'oublions pas notre histoire que je vous invite à re-découvrir poue la partie la plus ancienne :

- Les premiers humains francais vinrent d'Afrique, suivant divers flux migratoires.

- Plus tard, différents peuples issus de l'Europe de l'Est vinrent s'installer, ou créer des comptoirs commerciaux.

- Les différents peuples gaulois furent  conquis par les légions romaines (italiennes), qui ont rejeté hors des frontières les tribus germaniques.

- Ensuite nous avons subi les invasions burgondes et franques (toutes deux venues d'allemagne) puis wisigothes (d'europe de l'est).

- Enfin, viendront les invasions sarrazines (afrique du Nord).

- Parallèlement, d'autres peuples de fifférentes confessions établiront des comptoirs commerciaux (juifs, italiens...)...



Des enfants seront inévitablement issus du brassage de ces courants humains incessants au fil des siècles , qui deviendront les français d'aujourd'hui.

Je crois d'ailleurs me souvenir d'un article disant qu'à un certain niveau de génération, tous les hommes étaient parents : de quoi faire frémir les colonialistes, créationnistes, révisionnistes et autres "istes" de tout crin !

Un programme américain Genographic est d'ailleurs en cours pour cartographier l'arbre généalogique des peuples de la Terre en étudiant  l'ADN mitochondrial de nos cellules, marqueur de la lignée génétique maternelle.



De même, beaucoup de gens associent uniquement la religion catholique romaine à la France.

C'est aller un peu vite en besogne  et oublier les différentes religions qui se sont succédées et ont été par la suite anéanties par l'expansion catholique.

Celle-ci, extrèmement offensive (rappelez-vous l'inquisition), contrairement aux religions précédentes, s'est éloignée de sa mission spirituelle pour gagner un pouvoir temporel extrèmement important.
En s'associant avec les chefs de guerre et autres rois, elle a purement éradiqué tous les autres cultes précédents (mithraïcisme, druidisme, polythéisme gréco-romain...).

Seules ont subsisté les grandes religions (judaïsme, islam), tolérées plus ou moins pendant l'histoire.
Maintenant que sa puissance décline, de "nouvelles" religions "exotiques" font leur apparition, pourtant elles aussi séculaires, voire plus anciennes que la nôtre (bouddhisme, shintoïsme... ).

Il est d'ailleurs malheureux qu'un amalgame se fasse dans la pensée de nos concitoyens entre :
- religion (islam)
- extrèmisme religieux (et terrorisme)
- immigration et non-intégration des francais issus de l'immigration par la création de "ghettos",
- exarcerbation des malaises de notre société : chômage, violence, conduisant à la mise à l'index de ces personnes, devenues boucs émissaires
- politique  : aveu des limites de la démocratie, qui prône la liberté et accepte par là-même certaines dérives sectaires
- internationale : beaucoup jugent les régimes de beaucoup de pays islamistes basés sur la royauté ou la théocratie à l'aune de la démocratie (pourquoi refusent-ils de construire des églises et nous imposent-ils des mosquées ?).

Quoi qu'il en soit, je suis heureuse d'être française, de vivre libre, de manger à ma faim, de choisir ma religion, de pouvoir écrire ceci.

Même si tous les français ne sont pas dans mon cas et que certains meurent en ce moment de froid et de faim.

Fière ? Pourquoi pas ...

Notre pays est surtout ce que nous en faisons, ne l'oublions pas !





Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

fée des agrumes 19/12/2009 13:45



Je suis tout à fait d'accord avec ta conclusion; Notre pays est ce que nous en faisons. Et dans la France, j'aime la république, la démocratie, liberté,égalité, fraternité, la laïcité, ... Bref,
ces machins-là dont j'ai trop souvent l'impression que beaucoup oublient combien sont morts afin que nous les considérions désormais "naturelles".



Cybione 20/12/2009 09:33


Eh oui, il est tellement plus facile de critiquer tout le temps....