Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 00:00
Suite à mon article précédent, j'ai voulu retrouver les mots qui m'ont touchée concernant les religions et ce que l'auteur appelle Dieu, mais qui pourrait aussi bien être nommé le grand architecte, la conscience ultime ou ce que vous voulez.

J'espère qu'ils éclaireront un peu mes propos.

"Chaque pensée humaine et chaque action humaine est fondée, [à son niveau le plus profond] soit sur l'amour, soit sur la peur.
En réalité, il n'y a pas d'autre motivation et toutes les autres idées sont dérivées de ces deux-là.
[...]
L'amour parraine la peur qui parraine l'amour qui parraine la peur...
[...]

... Et la raison s'en trouve dans le premier mensonge [...] : que Dieu t'accepte de façon conditionnelle
 [...]

D'où t'es venue [cette idée] ?
Des seuls gens que tu as cru à propos de tout : de ta mère et de ton père [les dieux de ton univers]
[...]
Ce sont les gens qui t'aiment le plus. Pourquoi te mentiraient-ils ?
Mais ne t'ont-ils pas dit que tu étais trop ceci et pas suffisamment celà ?
[...]

Ce sont tes parents qui t'ont enseigné que l'amour était conditionnel (tu as souvent éprouvé leurs conditions) et c'est cette expérience [...] avec laquelle tu viens vers moi.
A partir de cette expérience, tu tires tes conclusions à mon égard.
Dans ce cadre de pensée tu exprimes ta vérité.
"Dieu est un dieu aimant [...] mais si tu déroges à ses commandements, il te punira d'un bannissement perpétuel et d'une damnation perpétuelle"
[...]
Tu as projeté sur Dieu le rôle de "parent" : tu as donc abouti à un Dieu qui récompense ou punit, à partir de ses sentiments à propos de ce que tu as fait. Mais c'est une version, simpliste de Dieu, fondée sur ta mythologie.
[...]

[tu as ainsi créé] à propos de Dieu, tout un système de pensée fondé sur l'expérience humaine plutôt que sur des volontés spirituelles

[...]
C'est une réalité fondée sur la peur, enracinée sans l'idée d'un Dieu terrible et vengeur.
Sa pensée racine est fausse, mais nier cette pensée, ce serait perturber toute ta théologie
[...]"*

Je reconnais que ces paroles sont très mystiques, entre philosophie et théologie et qu'elles peuvent paraître ridicules ou absconces à ceux qui n'ont pas les mêmes croyances ou le même schéma de pensée que moi.

Et encore, là, l'auteur ne parle que de l'idée personnelle que chacun se fait de Dieu, et non de ce que certains hommes en ont fait pour asseoir leur soif de pouvoir et de puissance !
Il n'y a qu'à voir avec quelle opiniâtreté ils se cramponnent à leur pouvoir (spirituel et/ou temporel) sur leurs ouailles pour comprendre toute l'avidité qui les consume !

C'est cette dichotomie entre leur parole et leurs actions qui m'ont fait me pencher sur ma foi, ma religion puis la religion en général.
Pour m'apercevoir qu'il était rare (en connaissez-vous parmi les religions officielles ?) de trouver des dogmes ne prêchant QUE l'amour, et n'ayant aucune connotation intéressée sous-jacente.

Ceci dit, je ne conteste pas l'honnèteté foncière de la majorité des croyants de toute obédience, voire de la plupart de leurs dirigeants religieux.
Mais je persiste à penser qu'ils sont victimes de manipulation car privés de leur libre arbitre par, justement, les dogmes de leur religion qui leur dicte leurs actions.


*J'ai enlevé toutes les majuscules (se rapportant à Dieu) qui rendaient le texte plus difficile à lire.

Je ne peux que conseiller à tous ceux intéressés par ces paroles et qui voudraient en savoir plus de lire cet ouvrage.

Conversations avec Dieu
"Un dialogue hors du commun"
Tome 1




Partager cet article

Repost 0

commentaires