Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 14:57

Je suis dernièrement arrivée sur ce blog, véritable ode à la gastronomie belge, que je ne peux que vous inviter à parcourir : du lambic au chokotoff, vous y découvrirez les créations belges, souvent reprises ici-bas, en France.

 

Entre histoire, gastronomie, anecdotes et recettes, la découverte de ce patrimoine culturel est enrichisant à maints titres.

 

 

En voici un exemple  tiré de cet impressionnant répertoire : La cassonade (spécialement choisie pour linlin, qui m'en avait parlé avec des trémolos dans la voix (;o))

cassonade.jpg
© Sven Laurent

"La cassonade est un sucre granuleux aux reflets dorés inventé par la famille Graeffe. Le mot cassonade vient de l’ancien vocable casson (XVIe siècle) utilisé pour désigner du sucre brut ou granuleux. En 1929, l’entreprise familiale belge devient une société anonyme. En 1953, elle est rachetée par la Raffinerie Tirlemontoise. Consciente de la valeur sentimentale de la cassonade pour le consommateur, la Raffinerie décide de ne pas modifier le nom.
La cassonade Graeffe produite par les sucreries de Tirlemont est obtenue par la cristallisation d’un mélange de divers sirops. D’autres sucreries ont maintenant repris son nom et on peut trouver des cassonades qui n’ont plus rien à voir avec ses origines belges : parfois un sucre de canne qui n’a été raffiné qu’une fois, ou alors un sucre blanc auquel on ajoute de la mélasse et parfois une saveur et une couleur artificielles.
Chut, une minute, je cherche. Mais je ne trouve pas. Comme toujours, pourtant il y a un nom en français pour un truc qui ressemble à de la cassonade. Je ne sais plus, c’est ridicule en plus comme nom, c’est pour ça que j’ai dû oublier. Et puis ça n’a pas d’importance que les Français ne sachent pas ce qu’est la cassonade, ce qui compte, c’est que nous l’aimions, cette chose. La blonde ou la brune ? C’est presque comme pour la bière. La blonde pour le pain perdu et la brune pour les crêpes. Quoique personnellement je préfère vraiment la blonde dans les crêpes parce qu’elle est plus soyeuse. Et que la brune fond nettement mieux sur le pain perdu.
Faites comme bon vous semble. Dernier petit conseil de consommation, la cassonade blonde sur une tartine de beurre salé, la recette est simple : prenez une tartine de pain bien blanc, tartinez généreusement de beurre, sur environ 3 mm d’épaisseur, ensuite faites une couche bien damée de cassonade blonde sur plus ou moins 25 mm d’épaisseur. Mais c’est un minimum, avec un rien d’expérience, on est capable de passer les 35 mm. Vous pouvez aussi, entre le beurre et la cassonade, étaler un peu de fromage blanc. Si vous patientez quelques minutes, l’humidité du fromage blanc va se répandre au travers du sucre et transformer une partie de celui-ci en sirop. Grandiose."

 

Vous trouverz ci-dessous la liste de tous ces mets plus ou moins étonnants que nous décrit si bien  l'auteur de ce blog. Peut-être certains d'entre vous y retrouverons quelques souvenirs d'enfance :

 

Le lambic

Le cramique

Les crêpes

Le craquelin

Le café chaussette

La cassonade

Le Javanais

La blanquette de veau

Le bloedpens

Les ribbetjes

Les lacets

Les choux de Bruxelles

Le Faro

Le massepain

Le Cervelas

Le jambon d’Ardenne

Le fromage de Herve

La tarte au maton

La mousse au chocolat

Le lacquemant

Le péket

Le beurre

Les lards

Les gaufres de Liège

Le cercueil

La Mandarine Napoléon

Les couques

Les croustillons

Les caricoles

Les langues de chat

Les tomates crevettes

La dame blanche

La salade liégeoise

La praline

Le Tango

La tête de veau en tortue

La Babelutte

La moutarde de Gand

L’avisance

Maitrank

Le filet d’Anvers

Les mignonnettes Côte d’Or

La cervelle tartare

La tarte al djote

La trappiste de Chimay

Le Café Liégeois

Le Waterzooi de poissons

Le bodding

La Mitraillette

Le Cécémel

La couque de Dinant

Pâté crème

Le Chipito

Frisée aux lardons

La confiture de rhubarbe

Le café en capsule

Le Domaine des Agaises

La côte de porc Blackwell

Le Jambon d’Ardennes

Le bigorneau

La Leffe

Les ours en gomme

Les petits-gris

Le stoemp

La tarte au sucre

Le cuberdon

Le spéculoos

Les crevettes grises

Le Giant

La tartine au fromage blanc

Le Betterfood

Les chicons au gratin

Pimm’s

Les macaronis au sucre

Les Boules de Berlin

Glace à l’eau

Flan au caramel en pot

Hamburger de festival

Saucisses TV

Le Poulet rôti

Miel Meli

Le Choco Prince

La Fricadelle/Fricandelle

La grenadine

Le Sugus

Pêche au thon

Choco Kwatta

Le Milk-Shake

Spaghetti jambon-fromage

Le fromage en cubes au sel de céleri

La truite

Chocolat aux noisettes

Le/La Bi-Fi

Blanche de Hoegaarden

Le vol-au-vent

Gaufres de Bruxelles

Rollmops

Xmas, ça sent le sapin

Oxo

Le Cha-Cha

Le steak-frites salade

Vieux-Temps

L'Elixir d'Anvers

Maredsous

Les oiseaux sans tête

Le spaghetti bolognaise

Le fromage de Chimay

Le Pain à la Grecque

La Trappiste de Westmalle

Le Hochepot

La Mayonnaise Devos-Lemmens

Les galettes

Le Frisko

La Kriek

L'anguille au vert

La Triple Piedboeuf brune

La gosette

Le filet américain

La tarte au riz

La Gueuze

Les boulettes sauce tomate

Le Passendale

Les Frites

Le melo-cake

Les jets de houblon

La Duvel

Le Sirop de Liège

La sole

Boudin-compote-purée

Croquettes

Les nic-nac

Le pain blanc

La confiture de fraises Materne

Les chicons braisés

Jupiler

Le pain perdu

Tarte brésilienne

Le Merveilleux

Waterzooi de poissons

Eau de Villée

Les Moules

La fraise de Wépion

L'éclair au chocolat

Les asperges

L'Orval

Le Pistolet

Les Croquettes aux Crevettes

Le Cougnou

Le Chokotoff

 

Bonne dégustation !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Mes coups de coeur
commenter cet article

commentaires