Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 11:18

Je continue dans mon oeuvre de nettoyage des placards, couplé à la découverte de ma Falcon.

 

C'est pourquoi, mes plats répondent en ce moment à plusieurs impératifs impérieux :

 

 

Apprivoiser mon piano

En effet, deux cuisinières ne ne se comportent jamais de la même manière.

Alors, pensez-donc quand il faut s'adapter à tout ce qui suit :

 

piano-falcon-110.jpg

 

- 5 feux gaz

dont un méga super fort à double couronne.

L'avantage de la place : certains pouvant se coupler pour faire chauffer un grand plat telle une poissonière, par exemple.

 

 

- 2 feux radiants vitrocéramiques

Exactement une plaque pouvant se faire chauffer partiellement.

Je n'avais jamais utilisé ce genre de plaque auparavant, et je découvre avec délices ses nombreuses possibilités dont notamment, le réglage de l'intensité de la chauffe,idéale pour faire des oeufs coulants ou gérer une crème anglaise.

J'ai d'ailleurs retrouvé et ressorti des casseroles en vitrocéramiques qui dormaient depuis une dizaine d'années dans un pacard, absolument idéales pour cette utilisation.

 

falcon-classic-110-cuisiniere

 

- 1 plancha

à poser sur les plaques vitro-céramiques : à moi les oeufs sur le plat sans gras.

Faite spécialement pour les "petits déjeuners anglais", il va falloir que j'y regarde de plus près : pancakes, bacon frits et autres croquettes devraient pouvoir s'y faire cuire...

Tout un nouveau monde en perspective !

 

 

- 1 barbecue

ou plus exactement un grill, muni d'une lèche-frite et d'une grille.

Prévu également pour griller le pain... à voir !

 

 

- 1 four à chaleur tournante

classique...

 


- 1 four multi-fonctions programmable

avec "handyrack" : le plat est attaché à la porte et sort évidemment quand celle-ci s'ouvre, car ces fours ont des portes qui s'ouvrent sur le côté, rendant leur utilisation plus pratique : plus de portes entre le four et nous et moins de risques de se bruler.

 

 

Seul petits bémols : il semblerait que les anglais ne connaissent pas le tournebroche (que j'utilisais systématiquement pour rôtir mes volailles) ni la lèche-frite ou la plaque de cuisson.

Heureusement que je suis bien équipée en feuilles de cuisson silicone et en grands plats.

 

Donc, pour l'instant, j'y vais à tatons et privilégie des recettes pouvant être modulées : je préfère perdre une série de muffins plutôt qu'un gros gâteau pour peu qu'il soit trop (ou pas assez) cuit.

 

Ceci dit, mes premiers essais de cuisson au four (poulet rôti, moëlleux au chocolat et à la banane) et au barbecue (tartines lardons/gruyère) sont parfaitement réussies : pas de problème majeur en vue, et c'est tant mieux.

 

Côté cuisson, je fais pratiquement tous les jours des grillades à la plancha (oeufs sur le plat, bacon ou jambon grillé) :  5 minutes de préchauffage et cuisson express (et modulable, tant en surface qu'en température).

Ne reste qu'à laisser refroidir la plaque en fonte avant de passer un coup d'éponge : le rêve !

 

Les feux ont l'air corrects : pas de mauvaise surprise, ralenti impeccable.

Mes lentilles à la bolognaise étaient divines : j'en ai encore remangé ce midi.

 

Donc, je confirme : bon investissement !

 

 


Vider mes placards

 

Comme je vous le racontais précedemment, j'ai entassé diverses denrées au fil de mes recettes, achats ou coups de coeur, pour la plupart oubliées par la suite au fond d'un placard.

Je ls ai redécouverts avec plus ou moins de surprise (mais où avais-je bien pu mettre mon huile à la truffe ?), ai fait du tri et en ai jeté certains (10 ans pour une farine, je pense que cela fait un peu trop...)

 

Restent les autres, quelquefois en double ou triple exemplaire (dont les lentilles...), à utiliser donc en priorité.

 

Que c'est agréable d'avoir maintenant des tiroirs de rangement : plus de victuailles oubliées au fin fond, et nécessitant de tout déménager pour y accéder !

Maintenant j'ai presque d'un coup d'oeil la connaissance de ce que j'ai : les boîtes sont quand même empilées, mais nettement plus facilement accessibles et -surtout- toutes rangées au même endroit.

 

 

 

 

Composer avec le temps

 

Ou peut-être devrais-je dire les temps : étant donné tout le retard accumulé, je n'ai trop guère de temps (oh, disons quand meme une heure chaque soir) pour cuisiner, le temps (l'autre) nous poussant vers la moto le week-end.

Donc, corvées à expédier en semaine et... moins de temps pour cuisiner en fin de semaine, moment privilégié pour moi pour tester de nouvelles préparations.

 

Et en parlant de temps, celui de la météo ne m'incite guère à faire des plats légers, type grillade, plutôt de "bons" plats chauds qui puissent nous réchauffer et chasser l'humidité qui nous transperce actuellement.

 

Chic ! Je vais pouvoir passer mes lentilles !

 

 

 

Et voilà !

Donc, pas de Ducasse ou d'Escoffier pour l'instant chez Cybione : plutôt, en effet, du Cybione "basique" (pour répondre au commentaire de Sylviane, qui ne m'a pas d'ailleurs du tout choquée, puisque reflétant purement et simplement la réalité).

 

Bon, il faut quand même dire que les recettes de ces grands chefs d'un autre siècle ne ressemblent guère à des plats estivaux (où ça, l'été ?), et encore moins à des menus spécial Weight watchers, leur débauche de sauces et de gras les rendant plutôt aptes aux grands repas d'hiver au coin du feu.

 

D'autant plus que je ne suis pas une pâtissière, faute de public intéressé... mais j'ai décidé que j'allais m'y mettre, petit à petit (dis, Sylviane, tu me passes ta recette de macarons pour pouvoir la tester ?).

 

Ne serait-ce que pour "passer" mes kilos de farines diverses et variées...

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Mes coups de coeur
commenter cet article

commentaires

jardin zen 20/06/2010 19:47



te voilà promue chef de cuisine ..
.ta recette de lentilles me tente beaucoup....


bizzzzzzzzz



Cybione 21/06/2010 09:56



Elle est délicieuse : je la recommande !


Surtout si, comme moi, on n'aime pas manger trop de viande.



Sylvaine 19/06/2010 10:36



Eh bien, nous y voilà donc !!! Les fleurets ont bel et bien été "démouchetés" !!


Sache, ma chère Cybione, que je n'ai pas LA recette des macarons ... non, 'en ai tout juste ... un petit millier, glané ça et là sur les blogs les plus pros !!


On pourra donc tout dire, sauf que je m'étais à l'aventure !! Et partant, plus "rigolote" sera la chute, bien entendu  (mais va savoir, après tout ... ??).


Bon week-end.



Cybione 21/06/2010 09:50



Merci sylvain.


 


Et je crois que je ne vais pas me mettre à la patisserie : c'est notre toutoune qui va terminer les petits moëlleux... très bons au demeurant mais qui ont le défaut d'être... sucrés.


 


Désespérant !


(mais je devrais avoir l'habitude, au bout de plus de trente ans...)



Domamido 18/06/2010 17:14



Je me disais aussi.... Il faut dire que la pâtisserie et moi, ça fait deux.



Cybione 21/06/2010 09:49







Domamido 18/06/2010 16:23



Ceci dit, y a-t-il de la farine dans les meringues ? Pas sûr...



Cybione 18/06/2010 16:24






Meringue =  blanc d'oeufs montés en neige (avec une pincée de sel) + sucre .


Mais reste la pâte à choux, à brioche, à... tout le reste !


Pas grave ! C'est autant de tentations en moins.


Et c'est quelqu'un qui vient de déguster une clémentine confite avec son café qui le dit !


 



Domamido 18/06/2010 16:22



Et... tu as un fils qui a fait des études dans une boulangerie-pâtisserie, qui fait de délicieuses meringues notamment, pourquoi ne pas le mettre à conribution ? Toi qui pestes contre lui,
au moins, il se sentirait un peu utile.



Cybione 18/06/2010 16:23



Cela fait longtemps que je lui ai demandé et il ne veut plus en entendre parler.


Ceci dit, il faudrait peut-être que je puisse le voir avant : nos "horaires de vie" et surtout de sommeil ne coïncidant pas.