Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 10:44

Samedi soir, j'ai passé une délicieuse soirée alors que j'assistais à un concert littéraire de Philippe Djian et Stéphan Eicher.

 

Ce fut l'un de ces moments magiques hors du temps, auxquels l'on ne s'attend pas et qui vous transporte dans un autre monde par la grâce d'un timbre de voix, d'un soupir ou d'un silence.

 

A l'origine, absolument pas fan du tout de Stephan Eicher (dû, je le pense, à son accent qui me perturbe), j'ai redécouvert ses chansons grâce à leur lecture par Philippe Djian, dont j'ai appris qu'il était son parolier depuis une vingtaine d'années : je ne connaissais pas cette facette de son talent.

 

De l'entendre lire ou chanter ces textes m'a fait prendre conscience de leur dimension originelle et poétique, malheureusement gommée par la diffusion incessante des chansons : à force de les entendre du bout de l'oreille, nous n'y apportons plus aucune attention et elles nous deviennent plus agacantes qu'autre chose.

 

Et c'est là que j'ai pris conscience de la beauté de ces textes, du charme de la scansion, de l'intérêt de la rime, qui passent au second plan lorsque la musique s'y accole pour prendre le devant de la scène.

 

Pendant toute la soirée, tous deux nous ont tenu en haleine, se renvoyant  vers ou couplets, en paroles ou en chansons, nous faisant rire ou encore émaillant leur prestation d'anecdotes...

 

Bonus inattendu de la soirée et grand moment d'émotion : Philippe Djian nous a lu les premières pages de son nouveau roman, encore en travail.

 

J'ai d'ailleurs enregistré tout le concert sur mon iPhone : je pourrais ainsi le réécouter dans mon casque pendant les longues balades à moto : je m'en réjouis à l'avance!

 

En voici d'ailleurs un extrait, filmé par un autre spectateur et qui, malgré le flou de sa réalisation, vous fera découvrir l'ambiance intimiste de ce concert :

 



 

Bravo, les artistes !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Mes coups de coeur
commenter cet article

commentaires