Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 16:30


Bon, déjà, je ne suis pas, comme vous pouvez l'imaginer en lisant le titre, une fana de foot. Ni une fana de quelque sport en général, le fait de regarder des gens se démener dans une petite lucarne n'étant pas mon idéal de récréation ni de sport.

Et en ce moment, je sature d'autant plus, avec les rebondissements médiatiques dont ce sport -qui est de moins en moins un sport et de plus en plus un business- est l'objet :


- Tollé général du monde sportif en général et footbalistique en particulier concernant la fin des niches fiscales permattant aux joueurs de ne pas être imposés sur la totalité de leur salaire.
En effet, par un tour de passe-passe, les sportifs de haut niveau (et de haut salaire) bénéficient d'une exonération de 30 % de leurs charges sociales, pour éviter paraît-il leur "fuite" à l'étranger.

Une honte pour tous ceux qui peinent à s'en sortir de voir ces millionnaires gagner encore plus !
Le lobby du sport montre les dents, prétextant que tous les bons joueurs fuiront notre pays pour se faire embaucher dans des paradis fiscaux sportifs, tels l'Angleterre ou l'Espagne, pays qui de plus ont plus de moyens que nos clubs nationaux.




- Parfum de scandale à la suite du dernier match de qualification pour la coupe du Monde : la main du capitaine de l'équipe avait touché le ballon avant le but décisif.
Il n'en fallut pas plus pour que certains le traitent de tricheur, ainsi que le sélectionneur controversé de l'équipe de France. D'autant plus controversé, que les propos qu'il rapporte sont pour le moins tendancieux "Quand vous allez vous inscrire à la fac, on ne vous demande pas si vous avez eu votre bac avec mention, vous vous inscrivez. On est inscrit."
Ici, il aurait peut-être été plus juste de dire "... on ne vous demande pas si vous avez triché pendant le bac...".

Ceci dit, je pense qu'une erreur est toujours possible dans le feu de l'action, la moindre des choses étant néanmoins de la reconnaître (ce qui a été fait par tous, sauf la Fédération internationale de foot, la FIFA) et de la réparer.
Il aurait été en effet plus juste, dans la mesure où la faute est avérée et reconnue de changer le score ou mieux, de rejouer le match, ce que demandaient à juste titre les irlandais.
Tout le monde s'accordait d'ailleurs à reconnaître qu'ils avaient beaucoup mieux joué que les français et qu'ils auraient gagné sans problème.

La FIFA aurait accepté "si l'équipe française l'avait demandé", ce qui évidemment n'a pas été le cas : en cas de défaite (prévisible semble-t-il), M Domenech n'aurait pas touché sa prime de qualification de 862.000 euros, pas plus que ses joueurs dont les primes sont inférieures...

Ceci dit, pourquoi revenir uniquement sur cet arbitrage alors que d'autres fautes, précédemment, ont été acceptés, dont certaines au détriment de la France, ou au bénéfice de l'Irlande.
Ce serait faire volte-face en plein miieu d'un championnat, et accepter que certains aient pu bénéficier d'erreurs d'arbitrage alors que les suivants, non.

Cette affaire relance la polémique concernant l'arbitrage.
Pourquoi, à l'époque actuelle,  garder le dogme de l'infaillibilité de l'arbitre, surtout quand le joueur lui-même reconnaît sa faute !
C'est accepter le non-droit le plus absolu. A ce niveau de jeu, et considérant les énormes sommes mises en jeu, le public est en droit de se demander quel est le sens réel donné à l'arbitrage maintenant.
Un simple visionnage aurait suffit pour reconnaître et re-juger cette action de jeu.
D'autant plus que le football est l'un des derniers sports pour lequel l'arbitre est le seul juge, infaillible et tout-puissant : ce qu'il ne voit pas n'existe pas !

Belle leçon à donner à nos enfants...

Bon, tout cela ne m'aide pas à aimer ces sports devenus commerces, dans lesquels l'argent est roi et étouffe tout esprit sportif.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires