Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 12:22

 

pintade-copie-1.JPG

 

Hier, comme la plupart des week-ends, je me suis attelée à plusieurs plats, version XXL.

En effet, cherettendre emmenant sa "gamelle", je cuisine en grosses quantités pour ensuite congeler en portions individuelles.

Il ne lui restera plus qu'à faire son choix la veille au soir.

 

Petit truc : j'ai acheté un rouleau d'étiquettes repositionnables pour étiqueteuse, en vente en papèterie.

Et je les utilise pour noter sur chaque boite son contenu : facile et pas cher !

 

Donc, ayant acheté un gros et beau chou frisé en promotion, j'ai voulu faire du "gibier" pour aller avec.

par contre, le choix était limité, donc j'ai choisi deux pintades.

 

Le problème avec ces volailles est qu'elles se dessèchent très facilement, aussi, il y a deux trucs pour garder leur chair moelleuse : les cuire à l'étouffée et les fourrer d'une farce humide.

 

Ainsi, pour ma première pintade, simplement rôtie, il faut :

 

- 1 pintade

- 1 tomate

- 1/2 oignon

- 1 petite gousse d'ail

- un peu d'alcool parfumé, whisky, cognac...

 

Couper finement l'ail, et en gros dés la tomate et l'oignon.

En fourrer la bête, puis passer un peu d'huile dessus (j'ai utilisé un spray) avant de la saler.

La placer dans un plat qui se ferme (les Ultra plus de Tup**** sont idéaux pour cela, car ils n'attachent pas) et arroser d'un peu d'alcool (j'ai utilisé du whisky... miam !).

Mettre au four préchauffé à 200° pour une heure (par contre, si vous utilisez une grosse cocotte en fonte, pensez à augmenter le temps de cuisson d'une dizaine de minutes, la fonte étant plus longue à chauffer que le plastique ou le verre).

 

De plus, la cuisson en UP n'empêche pas la viande de rôtir : le résultat est superbe, avec une peau dorée et craquante, tandis que l'alcool laisse un subtil goût et empêche la pintade de sécher : les blancs sont fondants , les cuisses moelleuses à coeur... un régal !

 

A servir avec du chou, des navets ....

En plus, cette recette est diététique, car contenant peu de graisse : que du bonheur !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Mes recettes
commenter cet article

commentaires