Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 12:38

 

 3651510609_eb7bf7d276.jpg3487645389_d8b088bd19.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce matin, en prenant mon petit déjeuner, j'écoutais un journaliste de Canal plus parler de la tenue de nos femmes politiques ou femmes de politiques.

 

En ressortait que ces premières devant paraître pour le "bien" de leur mari et représenter leur pays, elles se devaient d'être (très) bien habillée de couturiers reconnus, quelle que soit leur style personnel : griffé, moderne ou classique.

 

Par contre, il n'en était aucunement question pour les deuxièmes, tout manquement au code -strict- de l'habillement étant réprouvé à la fois par les électeurs et par leurs pairs.

Rappellez-vous Rachida Dati et la polémique concernant ses robes de grand couturier qui l'ont fait classer dans le registre bling-bling : elle a été prièe de se rhabiller de manière moins voyante (bien qu'aussi chic).

 

Pire, étant question des tenues des parlementaires : leurs jupes ne devaient JAMAIS ête trop courtes, sous peine de subir des remontrances du président de leur chambre sur ce fait.

Franchement, dans quel pays vivons-nous si nos députés et autres sénateurs s'arrêtent à de telles vétilles ?

Et je ne parle ici de mini-jupes mais de robes arrivant juste un peu au-dessus du genou.

Lamentable !

 

J'aurais pensé que dans ces cénacles de la pensée politique, priorité eût d'abord été  donnée au raisonnement, aux idées avancées par les participant(e)s, bref à leur intelligence et non à leur garde-robe.

 

Ceci n'est d'ailleurs guère étonnant si vous avez déjà entendu, lors de débats parlementaires (visibles sur les chaînes publiques) entendu comme moi ces dignes parlementaires fustiger leurs collègues féminines en les renvoyant à leurs fourneaux ou à leur marmaille en termes peu choisis.

 

Et dire que ce sont ces éléphants fossilisés qui nous gouvernent.

Bel exemple, n'est-ce pas ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

comprendre 26/06/2010 00:23



Allez, voilà le premier comm !


J'aurais pensé que dans ces cénacles de la pensée politique, priorité eût d'abord été donnée au raisonnement,


C'est stupéfiant, mais bon nombre de nos élus sont des réacs aux préjugés antiques. Souvenez-vous du "qui va garder les enfants ?" qui, même dans les classes populaires, avait sonné comme un
propos d'un autre siècle. Je ne vais pas embrayer sur la fracture civique qui, je crois, est désormais l'un des éléments majeurs de notre République, mais votre constat apporter un peu d'eau au
moulin de mes idées sur ce point !



Cybione 28/06/2010 10:36



Eh oui !


N'oublions pas : nous avons les élus que nous méritons.


A méditer...