Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 17:31

ne sont pas toujours les plus pertinentes : c'est ce que j'ai retenu d'une discussion hier avec un scientifique que je côtoie pratiquement quotidiennement, travaillant dans le même bâtiment que lui.

 

Nos échanges m'ouvrent de nouveaux horizons insoupçonnés.

 

4985803907_ae42fa5a8f.jpg

 

Ainsi, l'une des questions qui lui est le plus fréquemment posée est : Pourquoi l'extinction soudaine des dinosaures  ?

Il est vrai qu'elle a fait couler beaucoup d'encre et que de nombreuses hypothèses ont émergé au fil des ans, notamment celle de la destruction dûe à la chute d'une météorite (et en réalité, ce ne serait pas sa chute et l'onde de choc subséquente qui seraient en cause, mais "l'hiver nucléaire" résultant, avec diminution de la photosynthèse et bouleversement de la chaîne alimentaire).

 

Pourtant, cette extinction, contrairement à ce que tout le monde pense, n'a pas été brutale, puisqu'elle serait intervenue sur des millions d'années : certes, au vu de l'échelle géologique, c'est rapide, mais à notre niveau  cette durée est énorme et n'a rien de subit !

 

Sans parler que les différents bouleversements climatiques ou géologiques ont du se succéder dans ce laps de temps.

 

D'ailleurs, proportionnellement, notre civilisation est très récente, puisque ne datant que de quelques milliers d'années seulement (un tableau récapitulatif est ici).

 

Une autre question, plus pertinente (et pourtant elle ne lui est jamais posée) serait : pourquoi cette émergence d'une vie géante sur terre, faune et flore s'étant développées d'une manière inconnue jusqu'alors ?

Imaginez des fougères arborescentes de 40 mètres de haut, des monstres de plus de 20 mètres nageant dans les océans ou de plus de 120 tonnes (pour une cinquantaine de mètres de long) se déplacant sur la Terre... d'où vient cette croissance rapide de toutes les formes de vie au mépris de la pesanteur ?

 

Là nous sommes pourtant en face d'un mystère évolutionniste, qui n'interpelle que les spécialistes.

 

L'homme est égocentrique et projette ses centres d'intérêt et surtout ses angoisses, souvent métaphysiques, au travers de ses questions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires