Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 10:53

Le doigt glacé de la mort, tel est le nom donné à ce phénoméne (présenté en accéléré) filmé par une caméra sous-marine et présenté par la BBC Nature dans Frozen Planet.

Vous y voyez comment une colonne d'eau gèle (car moins salée que son environnement) et est poussée par le courant, laissant derrière elle une trace gelée ayant tué toute vie sur son passage.

 

Un document exceptionnel !

 

Il s'agit d'un brinicle, "(mot anglais composé de la contraction de "brine" saumure et "icicle" stalactite) qui se forme dans l'eau de mer lorsque qu'un flux d'eau salée (saumure) extrêmement froid se déverse des calottes de glace polaires. C'est l'équivalent d'une stalactite de glace sous l'eau.

Connu depuis les années 1960, le modèle de leur formation généralement accepté a été proposé par l'océanographe américain Seelye Martinen 1974.

La première formation d'une stalactite de saumure a été filmée en 2011".

Sources : Wikipedia

 

 

"Le processus est très particulier et s'observe dans les océans arctique et antarctique. Alors que l'air extérieur est à -20 degrés, l'eau de mer peut rester aux environs de -1.9 degré sans geler.

L'eau plus chaude remonte, l'eau froide de la surface se charge en sel expulsé par la glace, et descend en colonnes. Au fur et à mesure que ces colonnes d'eau descendent, elles se mélangent avec l'eau moins salée, et gèlent.

Le gel se propage ainsi en suivant le chemin de ces courants froids et très salés. Le processus, filmé en timelapse, prend plusieurs heures."

Sources :  Surlatoile.com

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Mes coups de coeur
commenter cet article

commentaires