Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 10:46

L'affaire DSK fait bouger le milieu politique actuellement et les remugles qui en sortent ne sont guère ragoutants !

 

Sans vouloir présumer de son innocence ou de sa culpabilité, à démontrer par la justice, force est de constater que, quel que soit le résultat final, cet épisode glauque est un scandale de plus qui nous montre la face cachée des politiques qui nous gouvernent et se croient intouchables.

 

 

En effet, si DSK est réellement coupable, et beaucoup disent qu'il n'en est pas à son coup d'essai, il est ignoble de laisser un tel prédateur sexuel se promener en liberté, fier de son impunité.

A ce sujet, d'anciennes affaires ressurgissent, déjà stigmatisées par Stéphane Guillon en 2009 sur France Inter.

N'oublions pas que c'est cette chronique qui avait coûté a place à l'humoriste, France Inter ayant été priée de ne pas reconduire son contrat.

 

 

D'autres, tel Bernard Debré, député de Paris  parlent de précédents connus de tous, déjà évoqués dans un ouvrage, Sexus politicus.

Tristane Banon, ayant échappé de peu à un sort identique en avait déjà parlé à la télévision mais aurait subi des pressions pour ne pas porter plainte, ce qu'elle fait maintenant, assurée d'être écoutée cette fois.

Si tel est bien le cas, pourquoi ? Pourquoi accepter que de tels monstres se promènent en liberté ?

Le plus choquant reste quand même que l'on parle plus de l'agresseur, le plaignant en France beaucoup plus que sa victime présumée, arguant que pouvoir et sexe vont de pair, qu'il était connu comme étant "séducteur" et autres billevesées du même acabit.

 

Ceci dit, à moins de se croire au-dessus des lois, il semble bizarre qu'un homme de cette envergure se laisse piéger par ses hormones.

A moins qu'il ne s'agisse d'un acte raté, volonté inconsciente de se saborder dans la grande course à l'échalote qui s'annonce.

 

 

 

Par contre, si DSK est la proie de manoeuvres politiciennes pour le destituer, cela montrerait que le pouvoir peut tout se permettre, même salir la réputation de personnes publiques.

Certains blogs spéculent d'ailleurs sur "ce qui se serait réellement passé" : même si ces explications peuvent paraître farfelues, elles ont le mérite de présenter une autre version possible de l'affaire.

Certes, DSK aura quand même envoyé le bâton pour se faire battre avec ses précédentes aventures, mais celles-ci restent du domaine de la sphère privée, et ce ne serait pas le premier homme politique  à aller batifoler à droite et à gauche.

Il en parlait déjà il y a quelques temps à un journaliste de Libération, évoquant la possibilité de l'atteindre par ce biais.

 

Par contre, et plus grave, les précédents dossiers dans lesquels il a trempé ont été effacés dans le temps, tel le Koweit-Gate, au cours duquel DSK a été assigné à comparaître devant le Tribunal de grande instance de Paris.

Cette fois encore, il s'en était sorti sans dommages, comme nombre de nos politiciens de tous bords, condamnés ou juste inquiétés dans diverses affaires troubles allant du déni du droit du travail (Ségolène Royal) aux injures racistes (Brice Hortefeux) en passant par le détournement d'argent public (Alain Juppé) et le clientélisme (Serge Dassault).

Pour les 4 exemples ci-dessus, combien d'autres mis sous le boisseau ou oubliés ?

Arrêtons de porter aux nues ces femmes et ces hommes qui ne sont que cela : des humains avec leurs qualités et leurs défauts, mais ceux-ci pouvant être incompatible avec l'exercice du plus haut pouvoir !

Pire, leur pouvoir leur assurant l'impunité !

 

 

 

En attendant, et quoi qu'il advienne de la suite des évènements, je pense que le doute subsistera toujours dans l'esprit des français... et des autres : notre pays n'est-il pas actuellement la risée du monde ?

Car comment imaginer un président ayant trempé dans des affaires louches : son nom restera sali, à tort ou à raison.

Seul l'avenir (et le travail de ses avocats) nous le dira...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires