Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 15:30

Cette année commence décidément sous le signe des décès : lundi, je suis allée à l'enterrement d'un copain de mon âge.

Et voilà que j'apprends celui d'un autre copain, beaucoup plus âgé et peintre de son état : une de ses toiles trône d'ailleurs dans ma salle à manger.

 

La maladie fait des ravages dans mon entourage, aussi me voici encore plus décidée à jouir des plaisirs de la vie, pour ne jamais me dire "si j'avais su...".

 

 

 

 

 

Et quelques minutes après la parution de cet article, je viens d'apprendre le décès d'une ancienne collègue, d'environ mon âge également, et de maladie là aussi.

Sans être proche, je l'avais cotoyée quasi quotidiennement pendant des années.

 

Dire que je venais de me faire la réflexion : "jamais deux sans trois, à quand le troisième ?" .

Eh bien, la réponse a été immédiate...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jardin zen 11/05/2010 23:23



mon homme a été le dernier de  décembre ...
toujours rien des proches...la page a été tournée ....
..la machine à trier...!!!!redoutable engin...


bizzzzzzz



Cybione 12/05/2010 10:06



Eh oui, un epériode doit s'achever pour qu'une autre puisse commencer... même dans les larmes.


C'est ce que j'ai ressenti très profondément en ce début d'année.


 


Tout ce qui ne (me) tue pas (me) rend plus fort(e).


Je ne sais qui a écrit cette maxime.



Domamido 06/05/2010 17:46



J'avais rêvé de D., sauf que ça n'était pas son visage, mais c'était lui (les rêves ont de ces bizarreries !), il était mort et me parlait depuis l'un de ses tableaux, enfin, c'était le genre de
ses tableaux mais en regardant son blog, dont j'ignorais l'existence jusqu'à aujourd'hui d'ailleurs, ce n'était pas non plus l'un de ses tableaux. Je me suis réveillée en pleurs, et c'est la
raison pour laquelle j'étais d'aussi mauvaise humeur le jour du gala de boxe, tu te rappelles ?


Certes, D. n'était pas un ami intime, mais c'était quelqu'un que j'aimais beaucoup, lui et sa machine à trier les c..., tu te rappelles ? Enfin, bon. Il a fini de souffrir.



Cybione 10/05/2010 11:20



Quel rêve prémonitoire...


Ce n'est pas son blog, seulement le seul lien de gallerie que j'ai trouvé sur le net, pour montreer quelques uns de ses tableaux et lui rendre hommage à ma façon.


 



Domamido 06/05/2010 16:03



Ainsi, le rêve que j'avais fait, il y a deux semaines et qui m'avait vraiment perturbée s'est avéré prémonitoire.... Nous le savions malade. Pourquoi ne me l'as-tu pas dit au lieu de l'apprendre
sur ton blog ?


En effet, c'est triste, quel que soit l'âge. Je suis d'accord avec toi, il faut profiter de la vie au maximum !



Cybione 06/05/2010 16:51



Tu ne m'as pas laissé le temps !


J'écrivais cet article sur le décés d'un copain quand je l'ai appris...


Même si nous n'étions pas (plus) proches, cela m'attriste...


Loi des séries ?


 


Au fait, quel était ce rêve ?