Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 17:56

Me voici de retour après quelques mois cahin-caha, plein de péripéties ordinaires.

 

Ayant suivi des formations -très ardues- dispensées à distance et concernant l'apprentissage des logiciels tels Sconet (un logiciel de gestion des élèves et des personnels dans les établissements scolaires, Draw, Flash et Photoshop, je n'avais plus guère envie de de remettre à mon clavier dès mon retour à la maison.

 

Autre petit souci, certainement dû à une reprise un peu... musclée de country, des épanchements de synovie à  mes deux genoux.

Et me voilà, portant depuis près de 3 mois ces joooolies genouillères, collection printemps 2012 :

 

images.jpg

 

Tellement seyantes qe l'on m'a demandé si je faisais partie d'une équipe de hockey ou si je lançais une nouvelle mode.

 

Je m'en suis maintenant affranchie (sauf pour les séances shopping !), préférant un modèle plus léger, mieux adapté au temps actuel :

genouillere-futuro-sport-hydro-regulatrice-copie-1.jpg

 

Je vous rassure, cela va nettement mieux maintenant : normal après des mois de repos, entre arrêt total, déplacements à l'aide de béquilles ou marche a minima...

 

Reste que je ne peux toujours pas me baisser en pliant les genoux, et dois toujours les ménager, faute de quoi, l'inflammation risque d'empirer.

 

Dieu, que l'exercice me manque !

Plus de marche (voire de marches à gravir ou descendre), de sport... je m'encroûte totalement, bloquée que je suis en position statique...

 

Autre nouvelle, meilleure celle-ci : après des mois d'incertitude et de péripéties dont je me serais bien passée, je sais maintenant où je travaillerai à la rentrée scolaire.

Soit dans un établissement situé à un vingtaine de minutes de trajet de mon domicile.

Ouf !

Je me sens soulagée, car je craignais de me retrouver mutée beaucoup plus loin : les places sont chères en campagne !

En attendant, et après m'être vigoureusement manifestée auprès de ma hiérarchie, je m'étais trouvée en poste dans ma ville, en sursis, et là encore dans un poste où mon travail était réduit au strict minimum : une bonne chose qui m'a permis d'effectuer les formation décrites ci-dessus.

Et de créer pour chacune d'entre elles un document de plus d'une centaine de pages chacun.

 

Donc ma voici prête à commencer un nouveau chapitre de ma vie.

En effet, je ressens la fin d'un cycle et le début d'un nouveau que j'espère plus enrichissant.

 

Malgré tout, je traîne encore des casseroles : aucune de mes anciennes collègues ne m'a rappellée depuis janvier (après la fermeture de la structure dans laquelle nous travaillions ensemble) pour me demander de mes nouvelles.

Tous mes proches me disent de tourner la page, moi aussi, mais cela m'est toujours difficile : il me faut encore lâcher prise et comprendre que je ne peux plaire à tous... Un dernier élastique à faire lâcher dans ma quête vers une meilleure connaissance de moi-même.

 

Sinon, relâche question lectures, à part une orgie de bit-lit, ouvrages à mi-chemin enter Twilight et Barbara Cartland, de quoi me changer les idées sans me prendre la tête.

Une bonne douche intellectuelle avant de reprendre la lecture d'ouvrages (beaucoup) plus intéressants.

 

Bref, je me sens enfin rebondir !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fée des agrumes 09/07/2013 11:58


As- tu envisagé unh changement d'alimentation? les inflammations sont souvent révélatrices...

Cybione 22/04/2014 21:44



Maintenant, je mange beaucouuuup moins de viande, de lait, de pain, voire presque plus.


Et çanva mieux !