Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 16:16

468380376_d1b3a5b4dd.jpg

Aucune élection jusqu'ici n'a eu un aussi fort taux d'abstention que le premier tour des élections régionales, dimanche dernier.

Le pire est que les partis "officiels" ne se posent pas vraiment la question : pourquoi un tel résultat ?
Ils sont trop occupés à s'autoglorifier, à rabaisser l'électeur (qui ne "comprend pas les enjeux") voire à se reprocher mutuellement cet état de fait sur l'air de "c'est pas moi, c'est l'autre" : je vous ferai grâce de tous ces discours infantilisants qui nous été assénés depuis lundi.

Franchement, qu'en est-il ?

Je pense que, comme beaucoup de nos concitoyens non engagés dans un parti pur et dur (quel qu'il soit), je suis à la fois :

- horrifiée par le côté borné de toutes ces politiques ne sachant penser autrement que suivant la ligne officielle de conduite de leur parti, sans aucun sens de la réalité vécue par tout un chacun ne faisant pas partie de l'intelligentsia politique,

- désolée par la somme de bonnes idées et bonnes volontés récusées parce qu'elles ne vont pas dans une idéologie politique,

- attérée par tous les discours théoriques sur ce qui devrait être fait par le parti en place, mais n'a pourtant jamais été effectué quand les orateurs dénigreurs étaient alors au pouvoir,

blasée en sachant que dans ce jeu des chaises musicales, il n'y en a pas un pour racheter l'autre, chacun ne pensant qu'au pouvoir politique en jeu, que ce soit comme marchepied pour accéder à un mandat suprême, comme réfutation du pouvoir politique en place, ou tout simplement pour se donner une légitimation,

- écoeurée par toutes ces dépenses dipendieuses effectuées par nos élus alors même qu'ils nous serinent d'attendre la fin de la crise,

- désolée pour tous ces gens sans travail ou, pire, ayant un travail mais ne pouvant subvenir à leurs besoins (et je ne parle pas des personnes surendettées, simplement des citoyens "bas de gamme" gagnant un SMIC et ne pouvant joindre les deux bouts).



Le pire est certainement que dans ces élections, peu connaissent le domaine de compétence des régions, et ce pourquoi on leur demande réellement de voter.

Cette élection aura été le cristallisoir des peurs, des rancoeurs, du désespoir de nos concitoyens plus que ce qu'elle aurait du être : l'élection de personnes jugées capables de diriger une collectivité territoriale en charge principalement :
- du développement économique (aide aux entreprises) et social, 
- de l'aménagement du territoire (transports entre autres),
- de l'environnement,
- de la construction et l'entretien des lycées.

L'article 59 de la Loi de 1982 définit strictement les champs d'intervention des conseils régionaux : "l'institution régionale a compétence pour promouvoir le développement économique et social, sanitaire, culturel et scientifique de son territoire et pour assurer la préservation de son identité, dans le respect de l'intégralité, de l'autonomie et des attributions des Départements et des Communes".


Au lieu de celà, cette élection a pris valeur de sanction politique contre le(s) parti(s) actuellement au pouvoir, ou plutôt se déchirant et se renvoyant la balle pour justement y accéder, à ce pouvoir.

Alors qu'il serait plus logique de ne prendre en considération que la valeur des élus déjà en place, ou celle des nouveaux prétendants.

Moi-même suis écoeurée par ce jeu de cache tampon entre les responsables des deux "grands" partis qui se rabaissent quotidiennement par leurs mesquineries, internes ou destinées à leurs adversaires politiques.
Comment voulez-vous qu'ils soient crédibles ?

Donnez-nous de "vrais" personnages politiques, plus intéressés par le devoir et le service public que par leurs intêrets propres et ce, quel que soit leur obédience politique !


A moins que le parti des abtentionnistes ne se crée : il aurait un réel succès.
L'idée a d'ailleurs été lancée ici.
Avant ou après avoir été reprise par un célèbre (mais dont je ne me rappelle pas le nom) humoriste français qui déclarait il y a quelques jours vouloir fonder ce parti.

Au point où l'on en est... nous sommes en train de crever par la faute de tous ces amateurs de pouvoirs qui se veulent politiciens.

En oubliant que politique veut avant tout dire vie de la cité.

Et non course au pouvoir personnel...

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

fée des agrumes 23/03/2010 11:35


oui. Ce dimanche a été fortissimo!


Cybione 29/03/2010 16:32


C'est ce que j'ai lu sur ton blog...


fée des agrumes 23/03/2010 10:57


je prépare un article sur ces élections pcq j'ai vécu un truc scandaleux ce dimanche, je ne décolère pas. A venir dans les prochains jours.


Cybione 23/03/2010 11:29


Je l'attends avec impatience.
C'était ça dont tu parlais dans ton dernier article ?


fée des agrumes 21/03/2010 11:14


Pierre Rabhi a eu cette phrase magnifique: " Nous avons les politiques que nous méritons". peut- être qu'hors contexte, cela parait outrancier, dans son contexte, c'était évident.
La politique est IRRATIONNELLE parce qu'elle touche à l'irrationnalité des humains.
Je n'ai pas le coeur à développer, je vais voter aujourd'hui pcq la région est une réalité au quotidien dans mon travail. Nombreux sont ceux qui bénéficient de ses sous pour repartir dans la vie
par le biais de formations. en votant, je fais un choix de vie même si les politiques n'en sont pas les meilleurs représentants.
Bon dimanche.


Cybione 23/03/2010 09:13


Tout à fait d'accord avc toi !