Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 13:52
Ouf !
Je sors d'un grand week-end de fous, mêlant bonnes et rudes nouvelles, le tout sur un rythme d'enfer.

Jeudi soir, mes enfants m'avaient fait la surprise de venir souper avec nous, pour me fêter mon anniversaire : le foie gras maison prévu pour le samedi a été le bienvenu !
Bonne soirée, qui s'est terminée asssez tard.

Vendredi, mon père s'est fait amputer d'un orteil vendredi,  jour que j'ai pratiquement passé à son chevet, écoutant sa peur (et cachant la mienne).
Le même soir je devais participer à une réunion marquant le grand réveil de mon association de science-fiction : mon bébé renaîtra après un long sommeil.
Heureusement, des bénévoles volontaires ont rejoint l'équipe originale : tout se présente pour le mieux en cette affaire.

Samedi soir, après une très mauvaise nuit entrecoupée d'insomnies, je fêtais mon demi-siècle en présence de mes amis les plus chers.
Quelques jours auparavant,  des invités inattendus s'étaient annoncés pour le midi : mes beaux-parents qui venaient nous apporter des commandes passées auparavant...
Surcroît de travail, mais de joie également !
Il n'empêche que, repas et alcools aidant, je me sentais groggy quand ils nous ont quités vers 16 heures.

Heureusement, une amie venait m'aider à tout préparer : sans son aide, je crois que je serais partie me coucher pour essayer de reprendre quelques forces.
A la place, j'ai préparé un baeckoffe, plat que j'inaugurais pour la première fois : il me fallut 3 cocottes en fonte pour répartir l'ensemble des ingrédients préparés !
2 ont été vidées le soir même, la troisième bien entamée le lendemain.

Car, libations obligent, des amis sont restés dormir à la maison  : le lendemain fut beaucoup plus calme, chacun récupérant à son rythme.
Pourtant, aucun excès n'avait (cette fois) été commis, ce qui n'empêchait pas qu'un contrôle d'alcoolémie eût été rédhibitoire.

J'ai été plus que gâtée par cherettendre, famille, collègues et amis : je crois n'avoir jamais autant reçu de fleurs de ma vie (hormis à mon mariage) !
Un beau poinsettia trône d'ailleurs sur mon bureau : à la maison, il faisait le délice de l'un de nos chats, qui avait commencé à le machouiller avec délectation.

Me voici donc, fatiguée, dotée en prime d'un mal aux dents persistant depuis hier, et devant me rendre à une réunion ce soir pour présenter, avec "ma" secrétaire notre futur projet de festival.

Pffffffffffttt ! J'ai hâte de retrouver mon lit douillet, plonger sous la couette et récupérer !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sylvaine 15/12/2009 00:09


Eh oui ... c'est qu'on n'a plus vingt ans, ma bonne dame ... !!!


Cybione 15/12/2009 16:23


En effet, juste le double et demi !
Et dire que je n'ai pu  guère dormir plus de 4 heures cette nuit...
Je me sens encore plus fatiguée !