Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 16:53
C'est ce que j'ai découvert avec intérêt en lisant ceci -je suis abonnée à une newsletter "féminime" aux sujets divers et variés, la preuve !

Donc,  nous avons toutes la graannnde chance de disposer de plein de petits points (bien) cachés en plein d'endroits stratégiques et qui sont sensés nous faire monter au plafond, pour peu que notre partenaire sache s'y prendre (et nous être motivée).

Parce qu'il y a un mode d'emploi spécifique pour chacun de ces interrupteurs magiques !

Dire que j'ignorais cela de mon propre corps (enfin... en théorie, je vous rassure (;o)).

Ceci dit, lorsque l'on pense qu'il existe encore des personnes ignorantes du point G, l'on peut se demander ce qu'elles maintenant penser de cette débauche (le mot est de circonstance (;o)) de ces nouvelles zones érogènes (et le mot semble être faible) dument répertoriées par les spécialistes ?

Bientôt, il va falloir fournir aux jeunes amants (et aux moins jeunes aussi) un mode d'emploi (accompagné d'une carte millimétrée et d'une règle) pour s'y retrouver .

Ceci dit, le corps féminin (ou plutôt son sexe dans sa dimension ludique) a longtemps été laissé de coté par les médecins et autres gynécologues qui le cantonnaient à sa simple fonction reproductrice.

Il est enfin reconnu pour ce qu'il est également : une machine à plaisir délicate, à manier avec désir, précaution et amour.

Ce n'était pas trop tôt !
A croire que les scientifiques (des hommes, je suppose) restaient épouvantés par la dimension orgasmique de notre corps.

Alors Mesdames et Messieurs, bonne exploration !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Domamido 09/09/2009 16:20

C'est bien pourquoi j'ai précisé "tout en explorant". Et qui dit exploration dit souvent "carte". On n'a pas encore inventé le GPS de l'amour. Qui sait, peut-être, un jour....

Cybione 10/09/2009 15:17


Tu es en bonne voie avec ton idée (;o)) !


Domamido 09/09/2009 15:45

Très instructif, cet article, pour qui est toujours à la recherche du "petit" (ou gros) "plus" sensuel. Eh ! Oui, notre corps est une contrée plus lointaine et inconnue qu'il n'y paraît. Je l'ai découvert à mon grand ravissement... à 40 ans passés, au hasard de jeux amoureux. Ceci dit, je trouve un peu vaine cette "quête du plaisir à tout prix", le meilleur moyen de ne pas y accéder. Encore une fois, il faut s'en remettre au hasard, tout en explorant. Il n'est pas trop tard pour bien jouir.

Cybione 09/09/2009 16:07


Je suis d'accord avec toi, il ne faut pas devenir esclave du "toujours plus, toujours mieux" : l'amour n'est pas que'une question de technique, heureusement !

Ceci dit, ce peut être un plus de connaître le "mode d'emploi", ne serait-ce que pour essayer (;o)). Car le hasard ne suffit quelquefois pas.