Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 12:24
Pour 2/3 personnes :

- 1 coquelet
- 2 tomates
- 1 gousse d'ail
- 1cs de fond de volaille (ou de veau ou, mieux, du bouillon de volaille réduit à glace)

Chauffez le four sur grill (+ chaleur tournante si vous pouvez) 225°.

Coupez en 2 le coquelet dans le sens de la longueur.
Faites marinez directement dans le plat chaque moitié du coquelet, coté peau dans :
- 2 cuillèrées à soupe d'huile d'olive
- 1 gousse d'ail coupée très fin
- 1 petite branche de romarin
- sel
- poivre du moulin
Pour plus de faciliés, remuer le mélange avec la branche de romarin, et servez-vous en pour bien badigeonner partout partout le coquelet (surtout sous les ailes et les cuisses.

Rajoutez un bon verre d'eau et le fond de veau dans le plat.
Enfournez le coquelet, peau vers le haut sur une grille à mi-hauteur du four pour 30 minutes, en l'arrosant régulièrement (il doit toujours rester un fond de sauce dans le plat).

Coupez les tomates en petits dés et réservez-les.

J'ai une astuce : en été, je congèle telles quelles des tomates achetées au marché pour les utiliser en cuisine (elles se déliteront à la décongélation, les cristaux de glace ayant fait exploser leurs cellules) : ainsi, j'en ai toujours sous la main et  elles sont beaucoup plus sucrées et gouteuses (et aussi moins chères) que celles achetées après la saison.
Quand je les sors du congélateur, je n'ai plus qu'à les passer sous un filet d'eau en frottant légèrement : la peau s'enlève toute seule, et il ne me reste plus qu'à les couper congelées avec un gros couteau à sole épaisse.


Au bout des 30 minutes, répartissez les tomates sue les demi coquelets et renfournez (toujours en arrosant régulièrement) un bon quart d'heure pour que les tomates caramélisent.

Le romarin (qui aide à digérer) n'aura pas trop parfumé la sauce, juste ce qu'il faut, de même que l'ail, dont le goût sera presque imperceptible..

Servir avec de la polenta, du riz ou de la purée.

Bon appétit !

Et encore un plat léger !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cybione - dans Mes recettes
commenter cet article

commentaires