Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 12:42
et à leurs compagnons qui les aiment.

En effet, je dédie cette note à mes soeurs arrivées au mitan de leur existence et souffrant de troubles climatériques (puisque tel est leur nom) liés au bousculement anarchique de leurs hormones.

Je n'ai qu'un conseil à vous donner : allez voir un (bon) homéopathe !
Mon médecin m'a prescrit dernièrement des teintures-mères de :
- millepertuis  pour les troubles de l'humeur (et mon mari apprécie),
- bourgeons de framboisier, pour les bouffées de chaleur qui me prennent au réveil et me font tremper les draps, même si quelques instants plus tôt j'avais froid aux pieds,
- et surtout une dernière plante plante miracle : pulsatilla qui  fait... revenir les règles.

Moi qui était (au début) contente d'être désabonnée du club de la calamité du mois, j'étais vite revenue sur cette opinion, souffrant de tous les troubles et douleurs qui y étaient inhérents : SPM, rétention d'eau -jusqu'à 1kg en 1 jour-, douleurs abdominales (correspondant habituellement aux phases d'ovulation et de règles) sans en avoir le soulagement induit justement par ces règles.

Je ne vous donne pas ici ni les dosages, ni la dilution, ceux-ci étant propres à chaque cas.

Il m'a également prescrit une ampoule de stérogyl (vous savez, ce que l'on donne aux bébés chaque année), du fer et du magnésium (également calmant nerveux) que, selon lui, toute femme devrait prendre régulièrement.

Ajoutez à ceci un sédatif léger à base d'aubépine et de passiflore, plus une préparation adaptée à mon cas (je suis une sanguine, paraît-il, explosant telle une cocotte-minute quand la pression est trop forte pour retomber dans des abimes de dépression peu après) et maintenant je me porte comme un charme... arbre dont je prends également une teinture-mère pour calmer mes rhinites chroniques.

Evidemment, la prépaation est un peu fastidieuse, mais quel plaisir de se retrouver "bien dans ses baskets" ouplutôt "bien dans ses stilettos", puisque tel est mon cas en ce moment.

Je ne pouvais plus m'habiller, tellement j'avais gonflé au niveau de l'abdomen.
Il m'en reste encore à perdre, mais je suis patiente.





Partager cet article

Repost 0

commentaires