Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 13:00
Dernièrement, je me suis posée une question : faisant moi-même mon levain, je me demandais si je pouvais le congeler, et garder intactes ses propriétés, ce qui impliquait donc que les petites levures qui le composent résistent au -relativement- grand froid.

Une pensée en amenant une autre, je me suis demandée comment cela pouvait se faire que des ovules ou sperme congelés restent vivants, alors que notre pauvre corps ne résiste pas à une température négative ?

J'ai cherché à en savoir plus, puisque je sais que maintenant, on congèle dans l'azote liquide (-196°C) des embryons (vivants), sans parler des ovules, sperme voire autres organes.

Et après recherches, j'ai appris que tout élément vivant pouvait être congelé après traitement : ce sont les cristaux de glace qui déchirent les membranes cellulaires.
Il "suffit donc" de remplacer l'eau contenu dans les cellules (soit environ 90% pour les organes humains) par un milieu cryoprotecteur qui leur évite d'éclater.

Sinon, grace à cette technique, il est envisageable de congeler n'importe quel être vivant, et d'espérer (car la technique parfaite n'est pas encore trouvée) de pouvoir le décongeler dans de bonnes conditions.

Et ainsi nous en arrivons à ce qui nous apparaît encore comme de l'utopie : congeler nos malades en phase terminale, dans l'attente de la découverte du traitement miracle.

Voire même, congeler des adultes encore dans la force de l'âge avant l'avancée trop importante de la sénescence.
Car la vieillesse est de plus en plus considérée comme une maladie, à laquelle un remède sera trouvé, tôt ou tard.

Mais quel avenir nous est ainsi proposé,  celui d'un monde d'éternels jeunes ?
Pourquoi pas d'immortels, pendant que nous y sommes ?


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Domamido 30/04/2008 17:17

Je crois qu'il y a eu malentendu, si je t'ai donné l'impression d'avoir été agressive, je m'en excuse, ça n'était pas du tout mon intention.

Cybione 01/05/2008 08:56


Tu m'avais dit de te le faire remarquer.
N'en parlons plus, moi aussi ça m'arrive.


Domamido 30/04/2008 16:40

Pas du tout, quelle drôle d'idée ! Quelle envie de mordre pourrais-je avoir ? Au contraire, c'est moi qui t'ai sentie à cran ! Je t'ai envoyé un mail auquel tu n'as pas répondu, d'ailleurs, alors que tu écris sur ton blog...

Cybione 06/05/2008 15:13


(;o))


Domamido 30/04/2008 10:51

Ai-je dit que tu étais parano ? Il ne me semble pas...

Cybione 30/04/2008 11:19


Bouuuhhh !
C'était juste un efffet de style !
aurais-tu mal dormi ? Je sens comme une envie de mordre qui t'agacerait les gencives ce matin...


Domamido 29/04/2008 11:40

Justement, la régulation drastique des naissances entraînerait immanquablement une forme de sélection, par les gènes, sélection des individus les plus aptes à survivre en cas de disette par exemople, voire bidouillages génétiques, on peut tout imaginer. C'est effrayant quand on pense que c'est possible, techniquement parlant et rien ne nous dit que ça ne se fait pas déjà dans les secrets des laboratoires...

Cybione 29/04/2008 22:04


Mais celà se fait, au nom de la science et du droit à procréer : sélection des foetus et "réparation" des gènes défectueux...
Evidemment, ce qui est porté au grand jour l'est sous couvert des lois, mais pour un cas (présenté à la presse) effectué dans un laboratoire "officiel" (dans lequel les chercheurs sont
sous-payés), combien le sont dans des laboratoires/cliniques privées où l'argent n'est pas un problème ?
Et non, jene suis pas parano, seulement réaliste.
Malheureusement.


Domamido 26/04/2008 16:27

Oui, c'est une forme d'eugénisme à la Hitler.

Cybione 28/04/2008 21:05


Pas vraiment, puisque là  le but était le sélection raciale.
Ici, ce serait pour éviter la surpopulation, ce que fait la nature en régulant naturellement les naissances en cas de diminution des ressources alimentaires.
Quoique ceci entraînerait certainement cela.