Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • : The Cybione
  • The Cybione
  • : Le vie est belle ! Chroniques de la vie qui passe...
  • Contact

Fréquentation

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog 

Locations of visitors to this page


  Il y a eu visiteurs depuis sa création.

 



Rechercher

Texte Libre

Archives

28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 00:00
Je  suis retournée  sur le site SD à midi et ai trouvé les renseignements qui me manquaient  sur "la méthode" /en savoir plus, que j'avais dû zapper, toute mon attention attirée par le mot "vidéos" (problème récurrent chez moi : je suis "mon idée" comme dit mon cher et tendre).

Je recherchais bien loin (et pestais par la même occasion) ce qui était, dès le départ, sous mon nez.
Peut-être un petit poil pas assez visible, quand même (oui, je cherche des excuses, mais oui, j'ai aussi raison).

Amha, il aurait gagné à être publié un in extenso directement dans "la méthode".

Donc explications succintes de l'historique et du fonctionnement de cette méthode.

A première vue, sont prises en compte, non seulement les calories mais aussi et surtout la manière dont nos aliments sont digérés, intrinsèquement (on ne digère pas les "trop-plein" que notre corps expulse, ex : diarrhée huileuse quand trop de graisse ingérée), ou en association (tout le monde sait que frites/salades passent mieux que frites/formages).

Puis, ce que je vois pour la première fois dans une méthode (et apprécie énormément), ont été intégrées les modifications dûes à la modernisation de notre société  : nourriture plus pauvre en nutriments (les sols l'étant eux-mêmes), mode de cuisson différent (micro-ondes...).

J'ai également reçu un mail de réponse au coach, qui me laisse un peu sur ma faim.
Je lui ai donc posé d'autres questions.

Bref (et toujours sans avoir lu les vidéos, m'étant couchée hier soir à 20 heures pour un voyage de 10 heures), une méthode qui me paraîr intéressante, intelligente, bourrée de bon sens et faisable à peu près facilement.

Je profite de mes derniers jours pour craquer un peu plus que de coutume (apéro, biscuits...).


Partager cet article

Repost 0

commentaires